Su-57 contre F-35: à qui la primauté? L’analyse d’un média turc

© Sputnik . Evgeny Biyatov / Aller dans la banque de photosSu-57 (T-50)
Su-57 (T-50) - Sputnik Afrique
L’agence de presse turque Anadolu a comparé les caractéristiques des chasseurs américains F-35 et russes Su-57 en soulignant que l’avion de chasse russe dépassait son rival sur plusieurs paramètres.

Alors que la diplomatie turque avait déclaré qu'Ankara chercherait des alternatives si elle ne parvenait pas à acquérir des systèmes américains Patriot et des chasseurs F-35, l'agence de presse turque Anadolu a publié une infographie comparant les caractéristiques des F-35 et des Su-57.

«Les obstacles aux livraisons à la Turquie des avions de cinquième génération F-35 poussent Ankara à rechercher des alternatives», souligne Anadolu.

Le média démontre par ailleurs que le Su-57 dépasse le F-35 dans certains domaines tels que la vitesse maximale (2.600 km / h contre 1.931 km / h), la durée maximale de vol (5,8 heures contre 2,36 heures), la charge de combat maximale (35.480 tonnes contre 31.751 tonnes) ainsi que la masse maximale au décollage (10 tonnes contre 8,16).

Le drapeau de Turquie - Sputnik Afrique
Ankara se dit prêt à acheter un deuxième système S-400 si les USA lui refusent les Patriot
Concernant les caractéristiques uniques du Su-57, l'infographie met l'accent sur sa capacité à décoller et à atterrir sur de courtes distances et sur sa grande manœuvrabilité.

Dans le même temps, le F-35 est capable d'effectuer des décollages et des atterrissages verticaux, peut coordonner d'autres avions dans la «zone ennemie» et est invisible pour les radars.

American Patriot missiles  (File) - Sputnik Afrique
Washington menace de priver Ankara de ses Patriot en cas d’acquisition de S-400 russes
Le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlüt Cavusoglu, a déclaré mercredi que son pays pourrait commander à la Russie un deuxième système S-400 si Washington s'opposait à lui vendre les Patriot.

Les États-Unis exercent des pressions sur la Turquie pour qu'elle renonce à l'acquisition des systèmes russes S-400. Le vice-Président américain Mike Pence a estimé que l'achat des S-400 par Ankara menaçait le partenariat turco-américain en matière de fabrication de chasseurs F-35.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала