Un crime dont le souvenir reste vivace: l’opération de l’Otan contre la Yougoslavie

S'abonnerTelegram
Le 24 mars 1999, les forces aériennes de l’Otan commençaient à bombarder la République fédérale de Yougoslavie. Cette opération fut menée sans l’aval du Conseil de sécurité de l’Onu.

Les pays occidentaux la justifièrent par le fait que les autorités de la République fédérale de Yougoslavie avaient procédé à un nettoyage ethnique au Kosovo et y avaient provoqué une catastrophe humanitaire.

Les attaques aériennes de l'Otan durèrent du 24 mars au 10 juin 1999. Le nombre précis de victimes qu'elles firent reste inconnu à ce jour. Selon les estimations des autorités serbes, environ 2.500 personnes, dont 89 enfants, perdirent la vie durant cette période. Plus de 12.500 autres furent blessées. Le montant des dégâts matériels se situe, selon différentes sources, entre 30 et 100 milliards de dollars américains.

CC BY-SA 3.0 / Darko Dozet / Нато авијација срушила Мост слободе на Дунаву у Новом СадуLe pont de la Liberté à Novi Sad après un bombardement de l’Otan.
Un crime dont le souvenir reste vivace: l’opération de l’Otan contre la Yougoslavie - Sputnik Afrique
1/19
Le pont de la Liberté à Novi Sad après un bombardement de l’Otan.
© AP Photo / U.S. Air Force, Msgt. Keith ReedUn F-117 américain durant l’opération contre la Yougoslavie.
Un crime dont le souvenir reste vivace: l’opération de l’Otan contre la Yougoslavie - Sputnik Afrique
2/19
Un F-117 américain durant l’opération contre la Yougoslavie.
© AP Photo / STRFumée s’élevant au-dessus de Novi Sad après un bombardement de l’Otan.
Un crime dont le souvenir reste vivace: l’opération de l’Otan contre la Yougoslavie - Sputnik Afrique
3/19
Fumée s’élevant au-dessus de Novi Sad après un bombardement de l’Otan.
© Photo Tanjug/Rade PrelicLa tour de télévision sur le mont Avala, près de Belgrade, détruite dans un bombardement de l’Otan.
Un crime dont le souvenir reste vivace: l’opération de l’Otan contre la Yougoslavie - Sputnik Afrique
4/19
La tour de télévision sur le mont Avala, près de Belgrade, détruite dans un bombardement de l’Otan.
© AP Photo / Dimitri MessinisBombardement de Belgrade par l’Otan.
Un crime dont le souvenir reste vivace: l’opération de l’Otan contre la Yougoslavie - Sputnik Afrique
5/19
Bombardement de Belgrade par l’Otan.
© Photo Public domain Une rue de Belgrade après une attaque aérienne de l’Otan.
Un crime dont le souvenir reste vivace: l’opération de l’Otan contre la Yougoslavie - Sputnik Afrique
6/19
Une rue de Belgrade après une attaque aérienne de l’Otan.
© AFP 2023 US Navy/Renso AmarizLancement à partir d’un navire américain d’un missile de croisière Tomahawk sur des cibles situées en Yougoslavie et au Kosovo.
Un crime dont le souvenir reste vivace: l’opération de l’Otan contre la Yougoslavie - Sputnik Afrique
7/19
Lancement à partir d’un navire américain d’un missile de croisière Tomahawk sur des cibles situées en Yougoslavie et au Kosovo.
© AFP 2023 Russell Boyce/Reuters PoolLe bâtiment de la Poste centrale de Pristina détruit dans un bombardement de l’Otan.
Un crime dont le souvenir reste vivace: l’opération de l’Otan contre la Yougoslavie - Sputnik Afrique
8/19
Le bâtiment de la Poste centrale de Pristina détruit dans un bombardement de l’Otan.
CC BY-SA 3.0 / Darko Dozet / Против ваздушна одбрана покушава да обори НАТО бомбардереLa défense anti-aérienne yougoslave tentant d’abattre des bombardiers de l’Otan.
Un crime dont le souvenir reste vivace: l’opération de l’Otan contre la Yougoslavie - Sputnik Afrique
9/19
La défense anti-aérienne yougoslave tentant d’abattre des bombardiers de l’Otan.
© Photo Tanjug/Rade PrelicUn pont sur la rivière Sava, dans la banlieue de Belgrade, détruit.
Un crime dont le souvenir reste vivace: l’opération de l’Otan contre la Yougoslavie - Sputnik Afrique
10/19
Un pont sur la rivière Sava, dans la banlieue de Belgrade, détruit.
© AFP 2023 Eric FeferbergBlindés de transport de troupes allemandes engagées auprès des forces de la KFOR sous le commandement de l’Otan dans la ville d’Orahovac, dans l’ouest du Kosovo, 1999.
Un crime dont le souvenir reste vivace: l’opération de l’Otan contre la Yougoslavie - Sputnik Afrique
11/19
Blindés de transport de troupes allemandes engagées auprès des forces de la KFOR sous le commandement de l’Otan dans la ville d’Orahovac, dans l’ouest du Kosovo, 1999.
CC BY 2.0 / Andre Engels / Holy Trinity Church in Petrić, Kosovo July 1999, leveled to the ground in August 1999L’église de la Sainte-Trinité du village de Petrič, au Kosovo, détruite.
Un crime dont le souvenir reste vivace: l’opération de l’Otan contre la Yougoslavie - Sputnik Afrique
12/19
L’église de la Sainte-Trinité du village de Petrič, au Kosovo, détruite.
© AFP 2023 Andrej Isakovic Bâtiment de l’ancien État-major fédéral à Belgrade détruit dans un bombardement de l’Otan, 1999.
Un crime dont le souvenir reste vivace: l’opération de l’Otan contre la Yougoslavie - Sputnik Afrique
13/19
Bâtiment de l’ancien État-major fédéral à Belgrade détruit dans un bombardement de l’Otan, 1999.
© AFP 2023 Paul J. RichardsManifestation contre les bombardements de la Yougoslavie par l’Otan devant la Maison-Blanche de Washington, 1999.
Un crime dont le souvenir reste vivace: l’opération de l’Otan contre la Yougoslavie - Sputnik Afrique
14/19
Manifestation contre les bombardements de la Yougoslavie par l’Otan devant la Maison-Blanche de Washington, 1999.
© AFP 2023 Sven Nackstrand Ressortissants israéliens de confession juive originaires de Yougoslavie au cours d’une manifestation contre les bombardements de la Yougoslavie par l’Otan devant l’ambassade britannique à Tel-Aviv, 1999.
Un crime dont le souvenir reste vivace: l’opération de l’Otan contre la Yougoslavie - Sputnik Afrique
15/19
Ressortissants israéliens de confession juive originaires de Yougoslavie au cours d’une manifestation contre les bombardements de la Yougoslavie par l’Otan devant l’ambassade britannique à Tel-Aviv, 1999.
CC BY-SA 3.0 / JU580 / Bombed building of Serbian MUP (Ministry of Police) in Knez Miloš StreetLe bâtiment de la Direction générale de la Police à Belgrade détruit dans un bombardement de l’Otan.
Un crime dont le souvenir reste vivace: l’opération de l’Otan contre la Yougoslavie - Sputnik Afrique
16/19
Le bâtiment de la Direction générale de la Police à Belgrade détruit dans un bombardement de l’Otan.
© AFP 2023 Mike Nelson Enfants jouant sur un char serbe détruit dans un bombardement de l’Otan, à Klina, 1999.
Un crime dont le souvenir reste vivace: l’opération de l’Otan contre la Yougoslavie - Sputnik Afrique
17/19
Enfants jouant sur un char serbe détruit dans un bombardement de l’Otan, à Klina, 1999.
© AFP 2023 Eric FeferbergAlbanais accueillant les soldats de la paix de l’Otan à Kosovska Mitrovica, en Yougoslavie, 1999.
Un crime dont le souvenir reste vivace: l’opération de l’Otan contre la Yougoslavie - Sputnik Afrique
18/19
Albanais accueillant les soldats de la paix de l’Otan à Kosovska Mitrovica, en Yougoslavie, 1999.
© AFP 2023 Jean-Philippe Ksiazek Albanais du Kosovo fêtant la victoire de l’Armée de libération du Kosovo sur les Serbes, centre de Pristina.
Un crime dont le souvenir reste vivace: l’opération de l’Otan contre la Yougoslavie - Sputnik Afrique
19/19
Albanais du Kosovo fêtant la victoire de l’Armée de libération du Kosovo sur les Serbes, centre de Pristina.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала