Passer à l’électrique? Macron présente son plan automobile directeur

© REUTERS / Arnd WiegmannUne voiture électrique de Volkswagen
Une voiture électrique de Volkswagen - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
En vue d’inciter les Français à rouler en véhicule électrique, Emmanuel Macron a dévoilé trois mesures phares à l’occasion d’un grand dîner avec les spécialistes de l’automobile. Il s’agit notamment d’un bonus annuel fixé, de nouveaux points de recharge publics et de nombreux avantages pour les conducteurs de voitures électriques.

Suite à la publication d'un rapport sur l'automobile du futur, Emmanuel Macron a fixé l'objectif d'un million de véhicules électriques et hybrides rechargeables sur les routes en 2022. Pour y arriver, il a soumis aux professionnels de l'industrie automobile française trois mesures phares.

Edouard Philippe - Sputnik Afrique
Édouard Philippe écarte la possibilité de l’amnistie des Gilets jaunes condamnés
Ainsi, le montant du bonus pour une voiture zéro émission sera fixé jusqu'en 2022, pour chaque année, et non plus revu annuellement. Le gouvernement devrait toutefois attendre les conclusions du grand débat avant de travailler sur les futurs montants de ce bonus.

«Le montant actuel, 6.000 euros, est intéressant pour faire décoller le marché. L'idée est d'établir un calendrier qui donne une visibilité de l'évolution du bonus, comme en Chine ou en Californie, pour les particuliers comme pour les professionnels», a expliqué, dans un entretien à BFM TV, Xavier Mosquet, associé senior au cabinet BCG et auteur du rapport avec Patrick Pélata, président du cabinet Meta Consulting LLC et ancien directeur général délégué de Renault.

This court sketch made on February 13, 2019 shows Christophe Dettinger, a former boxer, standing during the opening hearing of his trial over the assault of a police officer during 'yellow vest' protest (gilets jaunes), at the Paris courthouse. - Sputnik Afrique
L'ex-boxeur Christophe Dettinger condamné à 30 mois de prison dont 18 avec sursis (vidéos)
La deuxième mesure s'appuie sur la volonté du gouvernement de faire passer de 25.000 à 100.000 le nombre de points de recharge publics en France d'ici 2022 et de favoriser l'installation de bornes à domicile.

Si le dernier volet de mesures est réalisé, les conducteurs de voitures électriques seront avantagés par rapport à ceux qui roulent au diesel ou à l'essence, à savoir places de parkings réservées, voire gratuites, ou voies réservées.

39.000 voitures électriques ont été vendues en France l'an dernier, ainsi que 14.500 hybrides rechargeables. Si les mesures sont adoptées, le gouvernement espère la vente de 165.000 véhicules électriques et 145.000 hybrides rechargeables en 2022.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала