Après le retrait US de Syrie, le chef de la diplomatie turque se rend à Moscou

© Sputnik . Sergueï Gouneïev / Accéder à la base multimédiaMevlut Cavusoglu
Mevlut Cavusoglu - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
Le ministre turc des Affaires étrangères envisage de se rendre en Russie pour discuter du retrait attendu des troupes américaines de Syrie. Auparavant, le Président turc avait invité Donald Trump à se rendre en Turquie pour les mêmes fins.

Dans une interview accordée à la chaîne NTV, le chef de la diplomatie turque Mevlüt Çavuşoğlu a annoncé sa décision de se rendre en Russie en vue de mener des négociations sur le retrait attendu des troupes américaines déployées en Syrie.

«J'envisage de visiter la Russie et d'y discuter du retrait des troupes américaines et du règlement politique en Syrie», a souligné le ministre des Affaires étrangères.

Donald Trump et Recep Tayyip Erdogan - Sputnik Afrique
Suite à l’annonce du retrait US de Syrie, Erdogan invite Trump à se rendre en Turquie
Par ailleurs, Recep Tayyip Erdogan a invité son homologue américain à se rendre en Turquie l'an prochain, a confirmé lundi Ibrahim Kalin, porte-parole du Président turc. Concernant les assertions que le Président turc pourrait se rendre bientôt en Russie pour mener des négociations bilatérales avec Vladimir Poutine, le porte-parole du Président russe n'a pas confirmé ses informations.

La Maison-Blanche a, quant à elle, indiqué que ce déplacement n'était pas encore programmé. Selon M.Kalin, une délégation américaine est attendue cette semaine en Turquie afin de discuter du retrait des troupes américaines de Syrie.

L'Élysée - Sputnik Afrique
«Pas bénéfique»: Ankara met en garde Paris sur son maintien en Syrie suite au retrait US
Le 19 décembre, Donald Trump a annoncé que les États-Unis avaient écrasé Daech* en Syrie, notant que la lutte contre ce groupe terroriste était la seule raison de la présence des militaires américains dans le pays. La Maison-Blanche a plus tard publié une déclaration annonçant que les États-Unis avaient commencé à retirer leurs troupes de Syrie.

Plus tard, Recep Tayyip Erdogan a assuré lors d'un entretien téléphonique avec Donald Trump que la Turquie lutterait jusqu'au bout contre les terroristes qui sont restés sur le sol syrien.

*Organisation terroriste interdite en Russie

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала