La cause probable du crash du Boeing indonésien de la Lion Air serait établie

© Sputnik . Bukbis Candra Ismet Bey / Accéder à la base multimédiaSur les lieux du crash du Boeing indonésien de la Lion Air
Sur les lieux du crash du Boeing indonésien de la Lion Air - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
Les personnes en charge de l’enquête sur la disparition le 29 octobre dernier en mer de Java d’un Boeing de la Lion Air qui transportait 189 personnes ont annoncé la cause probable de la catastrophe, rapporte The Wall Street Journal se référant à ses sources.

Un étalonnage incorrect d'un détecteur de vitesse lors de la maintenance serait à l'origine de la chute du Boeing 737 MAX 8, indique The Wall Street Journal faisant référence à ses sources proche de l'enquête.

Boeing 737 MAX - Sputnik Afrique
Le fait de monter à bord d'un Boeing 737-Max présente-t-il un danger?
«Les enquêteurs ont conclu à titre préliminaire qu'un étalonnage incorrect d'un détecteur de vitesse pendant la maintenance avait déclenché la succession des événements qui avaient provoqué la chute fatale de l'avion de ligne de la Lion Air en Indonésie en octobre», lit-on dans l'article publié par le média américain.

The Wall Street Journal précise toutefois que cette conclusion fera l'objet d'une analyse plus profonde, mais qu'à ce stade l'erreur de maintenance est la piste la plus sérieuse.

En novembre dernier, les autorités avaient annoncé avoir retrouvé une des deux boîtes noires, ainsi qu'une partie du train d'atterrissage de l'avion.

Un Boeing 737 - Sputnik Afrique
Les Boeing 737 risqueraient de faire des piqués
La récupération d'une des boîtes noires est un motif d'espoir pour ceux qui veulent comprendre les raisons de cette catastrophe. Selon les experts en aéronautique, 90% des accidents aériens sont expliqués par ces dispositifs qui peuvent enregistrer des informations de vol, de même que les conversations entre pilotes.

La compagnie, qui a été impliquée dans plusieurs incidents dont le plus grave, en 2004, avait fait 26 morts, a reconnu que l'avion avait subi un dysfonctionnement technique sur un vol précédent. Des questions se posent sur l'éventualité de défauts spécifiques à ce nouveau modèle d'avion, dont de possibles problèmes de mesures de l'altitude et de la vitesse.

Un Boeing 737 MAX de Lion Air reliant Jakarta à Pangkal Pinang, la plus grande ville de l'île indonésienne de Bangka, au large de Sumatra, s'est abîmé le 29 octobre en mer de Java. Aucune des 189 personnes à bord n'a survécu à cette catastrophe.

L'avion qui s'est écrasé avait été construit en 2018 et mis en service au mois d'août de cette même année.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала