Xi Jinping expose sa vision de l’avenir économique de la Chine

© Sputnik . Mikhail Klimentyev / Accéder à la base multimédiaXi Jinping
Xi Jinping - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
Le Président chinois s'est exprimé à l'occasion du 40e anniversaire de la campagne de «réforme et d'ouverture», lancée alors par Deng Xiaoping et qui devait faire de la Chine la deuxième puissance économique mondiale.

Xi Jinping a manifesté mardi, à l'occasion d'un discours très attendu, prononcé pour le 40e anniversaire de l'ouverture économique de la Chine, sa volonté sans faille de mener à bien les réformes voulues par Pékin. Cependant, il n'a pas présenté de mesures particulières à cet effet.

Un smartphone - Sputnik Afrique
La guerre commerciale entre la Chine et les USA impacterait les livraisons de… smartphones
S'exprimant pendant près d'une heure et demie, Xi Jinping a exposé qu'il fallait à la fois soutenir l'économie publique et développer le secteur privé, et affirmé que la Chine ne ménagerait pas ses efforts d'ouverture ni de mise en œuvre de réformes d'ampleur.

Il a confirmé que rien ne se ferait qui n'ait reçu l'assentiment du Parti communiste chinois (PCC), ces réformes se devant avant tout d'améliorer le socialisme à la chinoise.

«Se réformer et s'ouvrir n'est pas facile, à n'importe quel stade; nous nous exposerons inévitablement à toutes sortes de risques et de difficultés, et même à des tempêtes inimaginables», a-t-il ajouté, tout en mettant en avant le rôle du PCC.

Pour Xi, la Chine doit prendre son destin en main: «Il n'y a pas de règle gravée dans le marbre et personne ne peut faire la leçon au peuple chinois.

Huawei's Executive Board Director Meng Wanzhou attends the VTB Capital Investment Forum Russia Calling! in Moscow - Sputnik Afrique
Huawei: Donald Trump porte un coup dans le dos de la Chine
Le soutien que le gouvernement chinois apporte au secteur public est une pomme de discorde permanente avec les États-Unis.

«Nous devons, sans relâche, renforcer le développement de l'économie publique tout en encourageant, soutenant et guidant le développement de l'économie privée», a souligné le Président chinois. «S'ouvrir c'est progresser; s'enfermer c'est régresser», a résumé Xi.

Ainsi, il n'a pas manqué de vanter les réussites d'une économie plus décentralisée ni de mettre en avant le secteur privé, en évoquant les contributions aux réformes économiques des chefs d'entreprises telles qu'Alibaba, Tencent Holdings, Baidu et Geely Automobile Holdings.    

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала