L'UE crée «une nouvelle Allemagne nazie»? L’avis d’un député finlandais divise le pays

© AFP 2022 Tobias SchwarzDrapeau de l'UE
Drapeau de l'UE - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
«Les fédéralistes menacent les peuples d'Europe et les nations» en créant «une nouvelle Allemagne nazie», a déclaré Ville Tavio, le député du parti eurosceptique Vrais Finlandais, ajoutant que la mondialisation de l’UE était une «nouvelle forme de fascisme».

Le député finlandais Ville Tavio, du parti finlandais de droite et eurosceptique Vrais Finlandais, a comparé, au cours d'un débat parlementaire, l'Union européenne à l'Allemagne nazie.

«Les fédéralistes menacent les peuples d'Europe et les nations. Ils créent un nouveau type d'Union soviétique, ils créent une nouvelle Allemagne nazie», a annoncé M.Tavio, cité par la chaîne de télévision nationale finlandaise Yle.

L'homme politique a poursuivi en alléguant que la mondialisation de l'UE était une «nouvelle forme de fascisme». Il a en outre souligné que les Finlandais n'étaient pas au courant de cela lorsqu'ils avaient voté pour l'adhésion à l'UE dans les années 1990.

Emmanuel Macron - Sputnik Afrique
Mesures de Macron en faveur des Gilets jaunes, l'UE en embuscade?
Cette déclaration a notamment suscité un débat important en Finlande, les politiciens d'un bout à l'autre du spectre politique réagissant avec force.

Le Premier ministre finlandais et chef du Parti du centre, Juha Sipilä, a qualifié cette déclaration d' «extrêmement péjorative», ajoutant qu'elle «dépréciait également les atrocités nazies et leurs victimes».

Dans le même temps, d'autres Finlandais ont choisi de s'associer à M.Tavio.

«J'ai compris que Tavio visait la mégalomanie de l'UE et que rien ne suffisait jamais. Il n'a offensé personne en particulier, mais a critiqué l'ensemble de l'institution en tant que telle», a déclaré Leena Meri, représente du parti Vrais Finlandais.

Les Vrais Finlandais est le nom d'un parti politique finlandais de droite eurosceptique. Fondé en 1995, le parti représente, depuis les élections de 2011, la troisième force politique du pays et la première force d'opposition. Lors des dernières élections législatives de 2015, ils ont obtenu 17,65% des suffrages.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала