CPI: un ancien chef de milice centrafricain arrêté en France pour crimes de guerre

© AFP 2022 Martijn Beekman / ANP la Cour pénale internationale (CPI)
la Cour pénale internationale (CPI) - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
Un ancien chef centrafricain des milices anti-balaka a été interpellé en France pour crimes de guerre et crimes contre l'humanité, a déclaré la Cour pénale internationale (CPI) citée par l’AFP.

Les autorités françaises ont arrêté sur leur territoire un ancien chef centrafricain des milices anti-balaka, Patrice-Édouard Ngaïssona, pour crimes de guerre et crimes contre l'humanité, a annoncé la CPI dans un communiqué auquel se réfère l’AFP.

A woman walks up to the offices of the International Criminal Court (ICC) (File) - Sputnik Afrique
Après les critiques américaines, la France soutient la CPI
«M.Patrice-Édouard Ngaïssona a été arrêté par les autorités de la République française conformément à un mandat d'arrêt délivré» par la Cour en décembre 2018, a indiqué la CPI dans un communiqué.

Depuis 2008, Patrice-Édouard Ngaïssona assume les responsabilités de président de la Fédération centrafricaine de football (FCF). Il a par la suite été élu au Comité exécutif de la Confédération africaine de football (CAF) en tant que représentant de la zone Centre.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала