Les chasseurs américains F-35 ne seraient pas prêts pour les tests de combat

S'abonnerTelegram
Les chasseurs américains F-35 ne correspondent pas aux critères d'entrée nécessaires pour entamer la phase cruciale d’un test de combat Évaluations et Tests Opérationnels Initiaux (IOT & E), selon une note de service du Pentagone, dont le magazine The National Interest a pu prendre connaissance.

Le programme américain F-35, dont le montant s'élève à 1,5 milliard de dollars, n'est pas prêt pour la phase critique de tests de combat (IOT & E), a indiqué le directeur des essais du Pentagone dans une note de service, datant d'août dernier et divulguée par le Center for Defense Information du Projet On Government Oversight (POGO). Cette révélation marque un autre revers dans le développement du plus important programme militaire du Pentagone, relate The National Interest (NI).

Deux chausseurs F-35 - Sputnik Afrique
Pour remplacer ses F-16, la Belgique préférerait le F-35 américain au Rafale français
Selon les analystes du POGO, les responsables du projet tentent de donner l'impression que le programme a réussi la phase de développement, en modifiant les documents de service afin de re-classifier les défauts de conception potentiellement dangereux pour la vie des pilotes.

Robert Behler, directeur des tests et de l'évaluation opérationnels, a retardé les IOT & E jusqu'à ce que les responsables du programme résolvent plusieurs problèmes liés au logiciel, poursuit The NI. M.Behler indique notamment que les tests opérationnels ne peuvent pas commencer tant que le logiciel d'exploitation, les fichiers de données pour missions, le système d'information sur la logistique autonome (ALIS) et l'infrastructure logicielle ne seront pas mis à jour.

Bien que la note n'indique pas clairement quels problèmes spécifiques restent à résoudre, les rapports d'essais précédents avaient révélé «des lacunes techniques majeures dans la capacité du F-35 à utiliser les armes AIM-120» (le principal missile air-air, ndlr).

En fait, les IOT & E sont le dernier obstacle juridique qu'un programme militaire doit surmonter avant de pouvoir entrer en production à taux plein. Selon la loi fédérale, ce processus ne peut pas commencer avant que le directeur des tests opérationnels et de l'évaluation n'approuve par écrit que le programme satisfait à tous les critères nécessaires à sa réalisation.

Президент РФ В. Путин принял участие в ПМЭФ - 2018 - Sputnik Afrique
Macron réagit au choix du F-35 par la Belgique
Le F-35 Lightning II est un projet d'avion multirôle de cinquième génération conçu par le Pentagone et développé depuis 1996 par le constructeur Lockheed Martin. Le programme de développement a accumulé un important retard par rapport au calendrier initial et occasionné un important dépassement de budget.

En 2018, 300 appareils ont été livrés, bien qu'aucun d'entre eux ne soit vraiment opérationnel, et que le constructeur reconnaisse l'existence de nombreux problèmes techniques.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала