Comment l’ambassadeur du Sénégal en Russie qualifie les liens entre Dakar et Moscou

© Photo Ambassade du Sénégal à MoscouAbdou Salam Diallo, ambassadeur du Sénégal à Moscou
Abdou Salam Diallo, ambassadeur du Sénégal à Moscou - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
En marge de la Journée économique du Sénégal qui s’est déroulée récemment dans la capitale russe, l’ambassadeur du Sénégal en Russie a évalué les liens existant entre Moscou et Dakar ainsi que des projets les plus prometteurs entre les deux États dans un entretien accordé à Sputnik.

Abdou Salam Diallo, ambassadeur du Sénégal à Moscou - Sputnik Afrique
Les pays ayant en partage le franc CFA pourraient-ils y renoncer?
Dans une interview à Sputnik à l'occasion de la Journée économique du Sénégal ayant eu lieu récemment dans la capitale russe, l'ambassadeur du Sénégal à Moscou, Abdou Salam Diallo, a qualifié d'«excellente» la coopération politique, diplomatique et académique entre le Sénégal et la Russie. Pour lui, il faudrait «élargir et approfondir» la collaboration «économique et commerciale», et c'est «justement l'objectif» de ce premier forum.

«Ce qu'il y a lieu de faire, et je pense que les deux chefs [d'État, ndlr] sont d'accord là-dessus: le Président Vladimir Poutine et le Président Macky Sall [du Sénégal, ndlr], c'est d'élargir et d'approfondir la coopération économique et commerciale surtout parce que la coopération politique, diplomatique et académique est excellente. Et ce qu'il y a lieu de faire, c'est de faire en sorte que l'économie et le commerce suivent. Et c'est là justement l'objectif pour lequel nous avons organisé ce premier forum économique de l'ambassade», a indiqué l'ambassadeur sénégalais à Moscou.

Musée des civilisations noires de Dakar - Sputnik Afrique
Après 52 ans d’attente, le Musée des civilisations noires verra bientôt le jour au Sénégal
Abdou Salam Diallo a également abordé le sujet des projets les plus prometteurs entre le Sénégal et la Russie. Selon lui, le domaine de la pisciculture est l'un des plus importants.

«Entre les deux pays, il y a un accord sur la pêche. Je pense qu'on est en train de le négocier pour faire en sorte que les chalutiers russes puissent pêcher également au Sénégal. Et là également il y aura la possibilité pour certains pêcheurs professionnels sénégalais de venir se faire former en Russie

Abdou Salam Diallo, ambassadeur du Sénégal à Moscou - Sputnik Afrique
Ambassadeur: les tirailleurs sénégalais «n’ont pas eu le traitement qu’ils méritaient»
En outre, selon l'ambassadeur sénégalais, il existe aussi un projet visant à la construction de petits bateaux insubmersibles qui peuvent aider la pêche traditionnelle sénégalaise.

«Parce que nous avons plus de 200.000 pécheurs sénégalais qui utilisent des pirogues traditionnelles en bois et qui, malheureusement, se détériorent», a expliqué Abdou Salam Diallo.

Mais outre la pisciculture, Abdou Salam Diallo a évoqué d'autres domaines à développer.

«Nous pensons également que les entrepreneurs russes doivent plus s'investir dans les mines, dans le pétrole, et tous ces projets structurants que le Sénégal veut initier», a-t-il résumé.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала