Les chasseurs F-35, pomme de discorde entre le Royaume-Uni et les États-Unis?

© AP Photo / Marco GarciaDes marins américains (Archivbild)
Des marins américains (Archivbild) - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
Les relations entre les militaires américains et britanniques risquent de se détériorer en raison du désaccord autour de la livraison de chasseurs américains F-35, relate la chaîne Sky News, se référant à une source au sein du ministère britannique de la Défense.

La livraison de chasseurs américains au Royaume-Uni pourrait devenir la pomme de discorde dans les relations entre les deux pays, d'après Sky News.

Un navire de la Royal Navy - Sputnik Afrique
Un ancien militaire britannique se confie sur le «désastre» au sein de la Royal Navy
Le programme d'achat, précise la chaîne télévisée, comprend 138 chasseurs F-35, tous de type B (basés en mer). Cependant, la Royal Air Force (R.A.F.) souhaiterait que des chasseurs de type A (basés à terre) fassent également partie du programme. Un tel changement contribuerait à la diminution du nombre d'escadrilles de combat susceptibles de mener des opérations militaires à bord des porte-avions Queen Elizabeth et Prince of Wales, ce qui pourrait saper la défense aérienne du pays, a expliqué une source au sein du ministère de la Défense britannique, citée par la chaîne.

D'après cette source, cela risquerait de diminuer de façon importante le potentiel militaire des porte-avions britanniques et de mettre en péril les relations bilatérales avec les États-Unis, qui considèrent la R.A.F. comme la seule autre Marine capable d'exploiter des porte-avions.

Un F-35 - Sputnik Afrique
Le chasseur américain F-35 inadapté pour les frappes?
«Si les Britanniques se rendaient sur le champ de bataille sans porte-avions opérationnel, cela discréditerait complètement nos capacités militaires. Si la R.A.F. obtenait des F-35 A aux dépens de ses porte-avions, les États-Unis considéreraient cela comme une énorme trahison», a expliqué la source. Elle a également tenu à souligner que l'US Navy avait aidé la R.A.F. à rétablir sa capacité à mener des opérations navales, après que le Royaume-Uni avait suspendu l'utilisation de ses porte-avions en 2010 à des fins d'économie.

Le prix de chaque chasseur F-35 B, précise Sky News, s'élève à 90 millions de livres sterling (environ 101 millions d'euros), tandis qu'un F-35 A est meilleur marché, valant 20 millions de livres sterling de moins. Ainsi, conclut la source, la R.A.F. envisage probablement de faire des économies de cette façon.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала