Paris «a des raisons politiques» de livrer de l’aide à Damas, selon une ministre syrienne

© Sputnik . Mikhail AlaeddinDes enfants reçoivent de l'aide humanitaire à Alep
Des enfants reçoivent de l'aide humanitaire à Alep - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
Damas ne souhaite pas recevoir de l'aide de la part de pays qui soutenaient les groupes armés ayant détruit le pays et tué des Syriens, a déclaré la ministre syrienne du Développement social contactée par Sputnik.

Antonov An-124 - Sputnik Afrique
L’aviation russe achemine l’aide humanitaire française en Syrie (vidéo)
La France poursuit des objectifs politiques en proposant son aide humanitaire aux Syriens, a estimé la ministre syrienne du Développement social et du Travail, Salwa Al-Abdullah, dans un entretien accordé à Sputnik.

«Nous recevons de l'aide de plusieurs pays, dont la Russie, la Chine ou le Brésil […]. La France cherche à se joindre à ce processus, mais pas par des considérations humanitaires. Elle a des raisons politiques pour cela. La France a à plusieurs reprises tenté de nous fournir de l'assistance humanitaire, mais nous l'avons toujours refusé», indique la ministre.

Des parachutes - Sputnik Afrique
Une partie de l'aide humanitaire pour la Syrie perdue à cause de mauvais parachutes US
Cependant, la France a commencé à livrer de l'aide humanitaire aux Syriens par le biais de l'Onu. «Ils ont trouvé une solution de contournement», commente Mme Al-Abdullah.

«Nous ne voulons pas recevoir de l'aide de la part des États qui soutenaient les groupes armés détruisant notre pays et tuant notre peuple», explique-t-elle.

La ministre a également souligné que la Russie restait le principal fournisseur d'aide humanitaire en Syrie.

En juillet dernier, 50 tonnes d'assistance humanitaire française ont été acheminées jusqu'en Syrie par un avion militaire russe. Jusqu'alors, aucune capitale occidentale n'avait collaboré avec Moscou pour livrer de l'aide en Syrie. Le fret, composé de médicaments, de tentes, de couvertures et d'accessoires de cuisine, était destiné aux habitants de la Ghouta, dans la banlieue de Damas.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала