Expériences biologiques: les USA ont utilisé des Géorgiens «comme cobayes»

© Sputnik . Valery Melnikov / Accéder à la base multimédiaУчения ВВС и войск ПВО России, Белоруссии и Казахстана
Учения ВВС и войск ПВО России, Белоруссии и Казахстана - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
Les spécialistes du Pentagone ont utilisé des Géorgiens comme cobayes pour leurs expériences biologiques, estime un haut responsable du ministère russe des Affaires étrangères.

Pentagone - Sputnik Afrique
Le Pentagone aurait étudié l’impact des armes biologiques sur l'ADN humain
La Russie ne tolérera pas la ténue d'expériences biologiques à ses frontières, a déclaré mardi le chef du département de contrôle des armements du ministère russe des Affaires étrangères, Vladimir Ermakov.

Auparavant, l'ancien ministre géorgien de la Sécurité nationale (1993-1995), Igor Guiorgadze, avait affirmé que des spécialistes américains menaient des expériences sur des humains dans un laboratoire situé dans cette ex-république soviétique.

«Nous leurs avons dit que nous ne tolérerions pas que vos biologistes militaires fassent d'obscures choses à la frontière russe», a annoncé le responsable russe devant les journalistes lors d'une conférence de presse à l'agence Rossiya Segodnya.

Un scientifique - Sputnik Afrique
Des armes biologiques, une épée à double tranchant?
D'après lui, les Géorgiens ont «servi de cobayes» aux chercheurs américains.

«Selon nos estimations, ce qui se passe aujourd'hui en Géorgie […] c'est l'utilisation de nos voisins, de nos partenaires et collègues géorgiens comme cobayes», a indiqué le diplomate.

La partie russe avait précédemment à plusieurs reprises exprimé ses préoccupations au sujet des activités médico-biologiques du Pentagone à proximité de ses frontières, notamment à Tbilissi, qui abrite un laboratoire des forces terrestres américaines.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала