Sous un ciel de… fer: une nouvelle planète découverte par la science

CC0 / WikiImages / espace
espace - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
Une nouvelle exoplanète avec un taux élevé de fer dans l’atmosphère a été détectée par une équipe internationale de chercheurs. Ce géant gazier au nom de KELT-9b se caractérise par des températures extrêmes, permettant de transformer le métal en vapeur.

Une équipe internationale de chercheurs a découvert une nouvelle exoplanète qui se distingue par le taux élevé de fer que contient son atmosphère, relate Science Alert.

This montage of New Horizons images shows Jupiter and its volcanic moon Io. - Sputnik Afrique
Comme Jupiter: une nouvelle exoplanète découverte par des chercheurs russes
En effet, en raison de sa position envers un astre-parent, le géant gazier KELT-9b possède des températures extrêmement chaudes qui sont capables de réduire le métal à l'état de vapeur. Selon les chercheurs, sa température se situe entre 4.450 et 4.750 kelvins. Lors de sa découverte, le système de KELT-9 est immédiatement apparu comme singulier car il s'agissait du système connu comportant à la fois l'étoile et la planète les plus chaudes.

KELT-9b se trouve à la distance de 620 années-lumière de la Terre. L'atmosphère de l'exoplanète est composée dans sa plus grande partie d'hydrogène.

D'après les astronomes, les températures extrêmes ne contribuent pas seulement à la vaporisation de métaux mais empêchent également leur condensation. Ceci fait que KELT-9b n'a pas de nuages de fer mais que son atmosphère est remplie de fer, de titane atomique.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала