Bild trouve un sens caché dans le bouquet offert à Merkel par Poutine

© Sputnik . Sergey Guneev / Accéder à la base multimédiaLe président Vladimir Poutine a rencontré la chancelière allemande Angela Merkel
Le président Vladimir Poutine a rencontré la chancelière allemande Angela Merkel - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
Le bouquet avec lequel Vladimir Poutine a accueilli Angela Merkel sur le perron de sa résidence de Sotchi avait pour but de faire un affront au peuple allemand, ni plus ni moins. Ne riez pas, le tabloïd allemand Bild est on ne peut plus sérieux à ce sujet, car selon le média c’était une mise en scène sordide de Poutine.

La chancelière Angela Merkel s'est rendue en Russie pour une visite de travail qui s'est transformée en «échange de piques», selon Bild. Le Président russe l'a accueillie sur le perron de sa résidence de Sotchi avec un bouquet de fleurs.

«En apparence c'est un geste de politesse. Mais en réalité c'est un affront. Les personnalités politiques mondiales se serrent la main et ne s'offrent pas des fleurs», écrit Bild, ajoutant que de la sorte, le dirigeant russe a rappelé à la chancelière qu'elle était une femme.

Le président Vladimir Poutine a rencontré la chancelière allemande Angela Merkel - Sputnik Afrique
Bild indique quel chef d’État est «le maître sur la scène internationale»
Selon Bild, une rencontre entre deux dirigeants est toujours «un face-à-face au sommet», «un duel diplomatique» qui ne laisse pas de place «aux phrases creuses et à l'échange de politesses, rien qu'un texte direct».

À l'issue de son entretien avec la chancelière allemande, Vladimir Poutine a parlé en termes positifs de l'état des relations russo-allemandes, a souligné que Nord Stream 2 était un projet purement économique et qu'il n'y avait pas d'alternative aux accords de Minsk sur le conflit en Ukraine.

«Une renaissance est-elle intervenue dans les rapports entre l'Allemagne et la Russie», s'interroge Bild, avant de répondre lui-même que «plutôt non».

Au cours de la conférence de presse, Angela Merkel a souligné l'importance des relations transatlantiques étroites avec les États-Unis, faisant état de «bonnes relations (entre la Russie et l'Allemagne) en raison des intérêts stratégiques», bien qu'il faille «tolérer de graves divergences dont plusieurs revêtent un caractère de principe».

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала