Syrie: le sinistre arsenal des radicaux présenté aux journalistes

© AP Photo / Seivan SelimSyrie, image d'illustration
Syrie, image d'illustration - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
Une base souterraine, des systèmes antichars ainsi qu’une vingtaine de véhicules blindés… Près de 10.000 armes majoritairement fabriquées dans les pays de l’Otan ont été confisquées au groupe djihadiste Jaysh al-Islam et dévoilées à la presse samedi.

Près de 10.000 pièces d'armement ainsi que de munitions confisquées au groupe Jaysh al-Islam ont été présentées samedi aux journalistes rassemblés dans la ville de Doumeir, près de la capitale syrienne.

Cet arsenal comprend notamment des armes d'infanterie, des mortiers, des systèmes de missiles antichars et une vingtaine de véhicules blindés, la plupart des armements étant fabriqués dans les pays de l'Otan. Les blindés sont dans un état opérationnel.

Syrie - Sputnik Afrique
Syrie: pourquoi ce témoin de l’attaque chimique n’intéresse-t-il pas la presse mainstream?
Parmi les armements figurent par ailleurs des mines et des grenades artisanales ainsi que des «lance-ballons», armes qui tirent des ballons de gaz chargés d'explosifs.

Les journalistes ont par ailleurs visité une base souterraine des radicaux, avec un hôpital des islamistes et des cellules où étaient retenus des otages civils. Comme l'indique l'emballage, tous les médicaments ainsi que l'équipement retrouvés dans l'hôpital ont été fabriqués aux États-Unis et en Europe.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала