Fanny Ardant: les clichés sur la Russie «sont entretenus par des journalistes français»

© Sputnik . Yekatérina TchesnokovaFanny Ardant
Fanny Ardant - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
Dans une interview accordée à Sputnik, Fanny Ardant, réalisatrice française qui a sorti le film Divan de Staline, a fait remarquer que la tendance consistant à comparer l’époque stalinienne et celle de la Russie d’aujourd’hui est créée et réchauffée en Occident par les journalistes.

La tendance existant en Occident à comparer l'époque stalinienne à ce qu'il se passe dans la Russie d'aujourd'hui sous prétexte qu'il y aurait trop de ressemblances, est, en premier lieu, plus propre aux journalistes français qu'aux Français-mêmes, estime Fanny Ardant dans une interview accordée à Sputnik.

«Les journalistes, ils aiment bien faire de la crème chantilly. Ce ne sont des scandales que pour les journalistes. Demandez à un passant dans la rue, il dira: je m'en fous», a-t-elle déclaré dans un entretien à Sputnik.

Женщина в цехе завода по изготовлению консервов в Дамаске. - Sputnik Afrique
Pourquoi les Français sont-ils appelés à financer le «journalisme libre» en Syrie?
Selon la réalisatrice et actrice française, même si les hommes politiques en parlent souvent, ils sont également «entretenus par des journalistes français».

Ayant toujours adoré la culture russe et l'âme slave, Fanny Ardant est arrivé à Moscou afin de présenter son troisième film en tant que réalisatrice, «Le divan de Staline», avec Gérard Depardieu dans le rôle principal.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала