Un député turc propose de créer un comité de réconciliation avec la Syrie

S'abonnerTelegram
Le député du Parti démocratique des peuples (HDP) au parlement turc Serkan Topal a proposé de créer un comité turco-syrien pour la réconciliation. Dans un entretien accordé à Sputnik, le parlementaire a parlé de la tâche qu’il s’assignait en avançant cette initiative.

Un tel comité pourrait aider à rétablir la confiance entre la Syrie et la Turquie pour pouvoir à l'avenir échanger des informations, coordonner nos actions et conclure des accords, a expliqué Serkan Topal à Sputnik.

Turkish-backed fighters from the Free Syrian Army stand in the Tal Malid area, north of Aleppo, as they fire towards Kurdish People's Protection Units (YPG) positions in the village of Um al-Hosh, in the area of Afrin, on January 20, 2018. - Sputnik Afrique
Nouvelle guerre en Syrie : la Turquie seule contre tous?

«Notre tâche essentielle est de préserver l'intégrité du territoire syrien. Nous voulons également contribuer à l'arrêt des affrontements en Syrie. Selon nos informations, le gouvernement turc entretient toutefois des relations avec celui de la Syrie. Le comité aiderait à surmonter les contradictions avec le gouvernement syrien. J'ai formulé cette idée en tant que membre du parlement turc», a poursuivi l'interlocuteur de l'agence.

​Et d'ajouter que cette question avait été discutée avec les députés du Parti de la justice et du développement turc (AKP, au pouvoir).

«Il faudra tout d'abord établir des liens avec le parlement syrien. Ce sera la base du travail du futur comité. Après la réconciliation des parlementaires syriens et turcs, il s'agira de réconcilier tous les politiciens pour mettre fin à la guerre en Syrie et préserver son intégrité territoriale», a indiqué M.Topal.

Militaires turcs - Sputnik Afrique
Ankara informe Damas et Moscou du déroulement de son opération à Afrin

Et de rappeler que les membres du Parti démocratique des peuples étaient les successeurs de la politique de Mustafa Kemal Atatürk qui avait invariablement prôné la paix à l'intérieur même de la Turquie et dans ses relations avec le reste du monde.

«Notre travail va tendre à rétablir la paix entre nous-mêmes et, si le Seigneur le veut, avec la Syrie. Il y a six ans, la Turquie considérait la Syrie comme sa sœur. Aussi, nous appliquerons-nous à faire renaître la confiance perdue entre nos peuples», a résumé l'interlocuteur de Sputnik.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала