L'entraîneur de Manchester City accusé de séparatisme par la garde civile espagnole

S'abonnerTelegram
Le délit de rébellion, telle est l'accusation portée contre l'entraîneur de Manchester City, Pep Guardiola, en raison de son comportement lors d'une manifestation pour l'indépendance de la Catalogne, en juin.

L'entraîneur de Manchester City, Pep Guardiola est cité dans une liste de séparatistes dressée par la police espagnole et composée de personnes ayant contribué à la tenue du référendum sur l'indépendance de la Catalogne, annonce le quotidien El Nacional.

drapeau de Catalogne - Sputnik Afrique
«Ingérence russe» en Catalogne? Moscou met les points sur les i

Le 11 juin, l'ancien entraîneur de Barcelone a lu à haute voix un manifeste favorable à l'indépendance de sa Catalogne natale. Selon la police, les actions de Guardiola ont contribué à mobiliser les indépendantistes.

Pep Guardiola a défendu pendant 11 ans les couleurs de Barcelone en tant que footballeur, après quoi il a été, pendant quatre ans, l'entraîneur en chef de la sélection.

Auparavant, Guardiola a qualifié de «triste pour l'Europe et la démocratie» le jour où le gouvernement espagnol avait décidé de suspendre l'autonomie de la Catalogne.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала