Des astronomes ont découvert «une version agrandie» de la Terre

S'abonnerTelegram
Des chercheurs américains ont découvert que les conditions régnant sur une planète située à 111 années-lumière de notre système solaire étaient favorables à la vie.

Des chercheurs américains de l’Université du Texas ont découvert des conditions favorables à la vie à 111 années-lumière de la Terre sur l’exoplanète K2-18b. Ce corps est situé dans la constellation du Lion et est en orbite autour de la naine rouge K2-18.

galaxie - Sputnik Afrique
La NASA diffuse la photo d’une galaxie «explosive» unique
Selon ces astronomes, l’exoplanète se trouve à une distance idéale de son étoile pour que soient rassemblées les conditions de la conservation de l’eau, élément indispensable au développement de la vie, sous forme liquide à sa surface. Cet objet a été découvert en 2015, mais jusqu’à présent les chercheurs n’avaient pas encore eu la possibilité de l’étudier en détail.

Grâce au radiotélescope Harps, situé en Chili, et à l’outil Radial Velocity Planet Searcher, les chercheurs ont déterminé le relief de la planète et ses autres caractéristiques. Il s’est avéré que K2-18b a un relief rocheux et une atmosphère gazeuse, semblable à celle de la Terre. Elle est peut-être couverte d'eau avec une épaisse croûte de glace au-dessus.

matière noire - Sputnik Afrique
Matière noire: les chercheurs chinois sont-ils proches de percer le mystère?
De plus, au cours de leurs recherches, ces scientifiques ont découvert une autre planète qui présente des conditions similaires, K2-18c. Sa masse dépasse celle de la Terre et elle se trouve près de son étoile, ce qui y rend les conditions de la vie impossibles. Les chercheurs pourront étudier mieux encore ces deux exoplanètes en 2019 une fois le télescope James-Webb lancé. 

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала