Fichiers déclassifiés sur l’assassinat de Kennedy: les Américains ont le droit à la vérité

© AP Photo1961, Khrouchtchev et Kennedy
1961, Khrouchtchev et Kennedy - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
En 1992, soit 29 ans après l'assassinat du Président Kennedy, le JFK Assassination Records Collection Act enjoignait au gouvernement de divulguer tous les documents relatifs à l'assassinat dans un délai de 25 ans: la date butoir étant le 26 octobre 2017.

Le républicain Walter Jones, qui représente la Caroline du Nord au Congrès, a commenté pour Sputnik la publication des derniers documents déclassifiés relatifs à l'assassinat de JFK.

M. Jones estime que toute l'information concernant l'assassinat appartient au peuple américain, bien qu'il y ait eu des forces opposées à son dévoilement, en tout premier lieu des agences telles que la CIA.

«S'ils ont peur de la vérité, 54 ans après, peut-être ne devraient-ils pas occuper la position qui est la leur? Le peuple américain a le droit à la vérité.C'est une de ces tragédies, comme Pearl Harbor, comme le 11 septembre: l'assassinat de John Kennedy a modifié la direction de cette nation. Ceux qui ne veulent pas que le peuple américain connaisse la vérité, c'est qu'ils ont quelque chose à cacher», a-t-il signalé. 

Lee Harvey Oswald - Sputnik Afrique
Assassinat de John Kennedy: la photo cruciale est bien authentique
Le congressiste trouve ridicules les propos d'anciens responsables de la CIA, qui ont fait valoir que le Président ne devait pas divulguer certaines informations parce qu'elles pouvaient contenir les noms d'officiers de la CIA encore en vie ou qui ont quitté l'agence.

«La plupart de ces personnes ont entre 70 et 80 ans, la plupart d'entre elles sont à la retraite, la plupart d'entre elles sont dans des maisons de retraite. Et le peuple américain doit connaître la vérité sur l'assassinat du Président», affirme Walter Jones.

Dans ce contexte, il trouve d'autant plus réjouissante l'intention de Donald Trump de ne pas poser d'obstacles à la publication des fichiers.

«Si M. Trump, le Président des États-Unis, faisait cela pour le peuple américain, il serait un héros pour la majorité des gens», a conclu le congressiste.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала