Moscou cite la condition du renouvellement du mandat du Mécanisme Onu-OIAC en Syrie

© AP Photo / Peter DejongOIAC
OIAC - Sputnik Afrique
Avant de renouveler le mandat du Mécanisme conjoint d'enquête Onu-OIAC pour les armes chimiques en Syrie, il faut étudier son rapport d'activités, a déclaré le ministère russe des Affaires étrangères, en soulignant que ce document n'existait pas.

Pour proroger le mandat du Mécanisme conjoint d'enquête Onu-OIAC (Organisation pour l'interdiction des armes chimiques) sur les armes chimiques en Syrie, il faut étudier son rapport d'activités. Or, ce dernier n'existe pas, a déclaré lundi le ministère russe des Affaires étrangères.

L'hôpital de Khan Cheikhoun endommagé lors de l'attaque chimique présumée du 4 avril - Sputnik Afrique
Enquête sur les armes chimiques en Syrie: la visite des experts Onu-OIAC indispensable
Pour que le Conseil de sécurité de l'Onu puisse prendre une décision fondée sur le sujet, il importe tout d'abord d'examiner le rapport, mais aucune information substantielle sur les activités du Mécanisme conjoint n'est pour le moment parvenue au Conseil de sécurité, a-t-il fait remarquer.

«Le renouvellement du mandat est exigé, alors qu'aucun rapport n'existe. Ça n'ira pas comme ça. Il importe d'agir en conformité avec la pratique existante: d'abord on étudie le rapport sur les activités de cette structure mise en place par le Conseil de sécurité et seulement après on examine la question d'une éventuelle prorogation de son mandat. Nul besoin d'attiser artificiellement une nouvelle hystérie», a souligné le ministère russe.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала