Voilà ce qui vous arrivera si vous devenez cannibale

© Photo PixabayDeath
Death - Sputnik Afrique
Il y a des milliers d'années, nos ancêtres grignotaient la chair de leurs confrères, mais on ne connaît toujours pas précisément les raisons de ce comportement alimentaire, qui n'est pas sans risques.

Hommes de Néandertal. Image d'illustration - Sputnik Afrique
Le régime cannibale, nécessité ou rituel?
Un des premiers exemples enregistrés de cannibalisme date d'il y a 15 000 ans, précise BBC. Dans la grotte de Gough, près de Bristol en Angleterre, nos ancêtres cassaient les os pour en sucer la moelle, affirment les scientifiques.

De fait, la « tradition » cannibale remonte à plus loin encore: les néandertaliens en France mangeaient leurs confrères humains il y a de cela 100 000 ans. De même, il s'avère que le sang humain était utilisé en tant que médicament à la fin du XXe siècle en Europe, comme le démontre une vidéo sur la chaîne YouTube AsapScience.

En outre, la vidéo explique les dangers du cannibalisme : en mangeant de la viande humaine, on court un risque en raison des prions, agents pathogènes de nature protéique, provoquant diverses maladies tant chez l'homme que chez les animaux.

En guise d'illustration, un bref détour par l'histoire et la biologie : il y a à peine 50 ans, les représentants de la tribu Fore en Papouasie Nouvelle-Guinée mangeaient leur amoureux après leur décès. Les tissus humains dont ils s'alimentaient ont provoqué chez plusieurs d'entre eux une soi-disant « maladie du rire », ou kuru.

A specimen of the newly-discovered Australian Peacock spider, Maratus Bubo, shows off his colourful abdomen in this undated picture from Australia - Sputnik Afrique
Araignées vs humains : qui est le plus gros consommateur de viande?
C'est une maladie à prions qui, comme la maladie de la vache folle, se manifeste essentiellement par un syndrome cérébelleux avec un trouble de l'équilibre et de la coordination des mouvements. Le prion tue les cellules nerveuses du cerveau, le faisant toujours plus ressembler à une éponge. Plus qu'un argument de poids contre le cannibalisme.

Pour les curieux, la viande humaine en chiffres : un individu lambda contient environ 81 000 calories, avec des cuisses comptant pour près de 10 000 calories chacune. La valeur nutritive de notre cœur s'élève à environ 700 calories.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала