WhatsApp tombe en panne… et les hackers russes ont toujours le dos aussi large

© AFP 2022 LIONEL BONAVENTUREWhatsApp tombe en panne… et les hackers russes ont toujours le dos aussi large
WhatsApp tombe en panne… et les hackers russes ont toujours le dos aussi large - Sputnik Afrique
Les internautes ont ironisé à propos de la panne qui a frappé le service WhatsApp pendant 2 heures, accusant, comme toujours, les hackers russes. Il semble bien que ces derniers soient à blâmer pour toutes les plaies de la Terre…

Команда финалистов из университета Нового Южного Уэльса - Sputnik Afrique
Si on parle autant des «hackers russes», c'est parce qu'ils sont les meilleurs du monde
Les utilisateurs de la messagerie populaire WhatsApp ont annoncé un bug dans le programme et ce, partout dans le monde. Le service a été indisponible en Grande-Bretagne, dans l'Europe Continental, ainsi qu'au Brasil.

De son côté, la compagnie a déclaré être au courant du problème et que l'administration de WhatsApp faisait tout son possible afin d'améliorer la situation dans les meilleurs délais.

Après avoir pris connaissance du pépin, les utilisateurs de Twitter ont tourné le tout en blague et ont supposé un scénario dont les héros principaux sont… des hackers russes!

Selon eux, « après l'intervention russe dans les élections aux États-Unis, aux Pays-Bas et en France, la Russie a piraté WhatsApp »…

​« Nous tous savions que cela allait arriver… »

« Qu'est-ce qui se passe? GoogleDocs sont envoyés au phishing et aux escroqueries de piratage, WhatsApp est en panne. Est-ce que la Russie est retournée à ses trucs encore une fois? »

« WhatsApp est partout en panne, sauf pour la Russie. Je dis ça comme ça »

La Russie a été maintes fois accusée d'intervenir dans les affaires de nombre de pays occidentaux.

​« La panne mondiale de WhatsApp qui a duré plus de 2 heures… Je parie qu'on va jeter le blâme sur un terrible hacker quelque part en Russie »

Sergueï Lavrov - Sputnik Afrique
Offrez-vous les services de hackers, se lâchent les diplomates russes ce 1er avril
Selon les suppositions des autorités américaines, les hackers russes ont piraté en juillet dernier les serveurs du Comité national du parti Démocratique, ainsi que le comité pour les élections au Congrès.

Les États-Unis ont également suggéré que la Russie aurait influencé le vote en hackant les appareils servant au décompte des votes.
Moscou avait à maintes reprises rejeté toute allégation sur ses                « tentatives » de s'ingérer dans le scrutin aux États-Unis. En fait, la Russie a plutôt envisagé cette question avec humour.

Le 1er avril, à l'occasion de la journée du poisson d'avril, le ministère russe des Affaires étrangères a publié une vidéo avec un enregistrement du « répondeur automatique pour les missions diplomatiques russes » sur sa page Facebook, taclant ainsi les partisans de la théorie de la « main du Kremlin ».

« Bonjour, vous êtes à l'ambassade de Russie. Si vous souhaitez réserver un appel d'un diplomate russe à vos concurrents politiques, appuyez sur le bouton 1. Pour utiliser les services des hackers russes, appuyez sur le bouton 2. Pour les questions d'ingérence dans une élection — tapez 3 et attendez le début de la campagne électorale », dit le message vocal.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала