Arrière-petit-fils de Léon Tolstoï: «En Russie je me sens Russe, en France - Français»

© Sputnik . Patricia Lee WynneSasha Tolstói, bisnieto del gran escritor ruso, visita la redacción de Sputnik en Montevideo
Sasha Tolstói, bisnieto del gran escritor ruso, visita la redacción de Sputnik en Montevideo - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
Alexandre Tolstoï, arrière-petit-fils du célèbre écrivain russe, évoque dans un entretien à Sputnik ses racines, le pouvoir actuel en Russie, les œuvres de son arrière-grand-père, sa propre vocation - il est écrivain et pêcheur -, et explique ce que cela fait d'être «citoyen du monde».

Portrait par Vassili Perov - Sputnik Afrique
Dostoïevski et d'autres grands auteurs russes racontés en dessins animés UK
Bien qu'il soit Français, Alexandre Tolstoï, ou Sasha, comme il aime se présenter, habite en Uruguay depuis 17 ans et dit vouloir vivre ses derniers jours dans le pays natal de Léon Tolstoï, son arrière-grand-père et auteur du roman Guerre et Paix. Alexandre, lui, se sent Russe, Français et Uruguayen — ou plutôt citoyen du monde.

Son père a immigré en France en 1917 et c'est dans ce pays qu'est né Sasha en 1938. Ses parents l'ont envoyé en Uruguay dans la plus tendre enfance, avec son oncle, et depuis lors son amour pour ce pays n'a fait qu'accroître.

« Comme disait mon arrière-grand-père, je me sens citoyen du monde : en Russie je me sens Russe, en France — Français, et ici — Uruguayen. En Argentine et je me transformerai en Argentin. Il n'y a pas de frontières pour moi », a confié Alexandre à Sputnik.

© Sputnik . Patricia Lee WynneSasha Tolstói, bisnieto del gran escritor ruso, visita la redacción de Sputnik en Montevideo
Sasha Tolstói, bisnieto del gran escritor ruso, visita la redacción de Sputnik en Montevideo - Sputnik Afrique
Sasha Tolstói, bisnieto del gran escritor ruso, visita la redacción de Sputnik en Montevideo

Cependant, au fil du temps, il dit se sentir de plus en plus Russe et se tourner vers ses racines. Quant au pouvoir actuel dans le pays, il est d'un avis bien tranché :

Guerre et Paix - Sputnik Afrique
Andrew Davies: «Mon Guerre et Paix porte davantage sur l'amour que sur la guerre»
« Poutine a des imperfections, mais il a également des vertus  pour moi, c'est l'une des dernières forteresses dans le monde à se dresser sur le chemin de l'intrusion des barbares. »

« La Crimée, elle a toujours été russe », a-t-il fait remarquer. « C'est Khrouchtchev qui a donné la Crimée à l'Ukraine. »

Mais Alexandre reste à l'écart de l'univers politique. À la question de savoir si sa vocation est d'être écrivain et pêcheur de vocation, il a résolument répondu « Oui, comme Ernest Hemingway ».

À l'âge de 32 ans, il a abandonné son travail et entrepris un tour du monde, tout en réfléchissant aux activités dont il pourrait s'occuper : il voulait à la fois respirer l'air frais de la campagne et être vivre en ville. Il a trouvé la solution :

« J'ai acheté une poissonnerie et suis devenu très connu tant en France que dans le reste du monde, car je disposais d'une large base de données, j'organisais des tours pour les pêcheurs dans les quatre coins du monde, cela m'a permis de découvrir le monde. »

Guerre et Paix - Sputnik Afrique
Guerre et Paix de Léon Tolstoï bat les records de vente en Grande-Bretagne
En 1993, son business a été racheté au prix fort, trois fois plus que sa véritable valeur. Puis la crise est passée par là, et s'il ne l'avait pas vendu, il serait resté sans le sou…

Les œuvres de son arrière-grand-père sont pour lui des histoires réelles, « les événements, les récits, les sujets, le romantisme — il les a pris de la vie réelle de sa famille, sans rien inventer ».

D'abord, il lui était difficile d'être descendant du célèbre écrivain, il craignait toujours que ce soit la seule association dans les têtes des gens. Mais il a pour autant reçu une appréciation méritée :

« Lorsque j'ai atteint des succès dans mon métier, la pêche sportive, j'ai été reconnu pour cela dans le monde et un jour un journaliste renommé, rédacteur en chef d'un célèbre journal français, m'a contacté pour me demander si mon nom de famille était Tolstoï. J'ai pensé qu'il commencerait à parler de mon arrière-grand-père, mais il a dit "Vous êtes un grand pêcheur". Depuis ce moment-là, j'ai réussi à devenir quelqu'un d'indépendant, pas seulement le descendant d'une autre personne », a résumé Alexandre.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала