Erdogan accuse Berlin de complicité avec le terrorisme

© AP PhotoPresident Recep Tayyip Erdogan
President Recep Tayyip Erdogan - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
Après l’arrestation à Istanbul du correspondant du journal allemand Die Welt, Deniz Yücel, Recep Tayyip Erdogan a accusé l'Allemagne de complicité avec le terrorisme ainsi que d'héberger des criminels recherchés en Turquie.

Se prononçant lors de la cérémonie de remise des prix Phoenix Awards vendredi soir à Istanbul, le président turc Recep Tayyip Erdogan s'en est violemment pris à l'Allemagne, accusant Berlin d'héberger des terroristes et déclarant qu'un journaliste germano-turc incarcéré en Turquie était un espion, indique le journal Daily Sabah.

Les autorités allemandes « devraient être jugées, car elles aident et hébergent des terroristes », a martelé M. Erdogan.

Le journaliste germano-turc Yücel s'est rendu à la police le 14 février à Istanbul, selon Die Welt, car il était recherché pour ses articles sur le piratage de la messagerie électronique de Berat Albayrak, ministre de l'Énergie et gendre du président turc Recep Tayyip Erdogan.

Le président turc Recep Tayyip Erdogan - Sputnik Afrique
Turquie: Erdogan veut un référendum sur la peine de mort
Lundi, M. Yücel a finalement été placé en détention provisoire pour propagande « terroriste » et incitation à la haine, une décision qualifiée par la chancelière allemande Angela Merkel de « décevante » et « excessivement dure ».

Dans son discours, M. Erdogan a présenté Deniz Yücel comme un « représentant du PKK » et comme un « agent allemand ». Selon lui, avant son arrestation, M. Yücel s'est « caché pendant un mois au consulat allemand » à Istanbul.

Ilkay Yucel (L), the sister of journalist Deniz Yucel detained in Turkey, takes part in a protest in support of her brother on February 25, 2017 in Floersheim near Frankfurt am Main, western Germany. - Sputnik Afrique
Turquie: un journaliste allemand placé en détention provisoire
Recep Tayyip Erdogan a également accusé l'Allemagne d'annuler les meetings de soutien du référendum sur le renforcement des pouvoirs du président turc, indique l'AFP. Ainsi, deux rassemblements ont été annulés jeudi en Allemagne, l'un à Gaggenau, où devait se rendre le ministre turc de la Justice, Bekir Bozdag, et l'autre à Cologne auquel devait participer le ministre turc de l'Économie, Nihat Zeybekçi.

Parmi les autres sources de tensions germano-turques, la Turquie a accusé ces derniers mois l'Allemagne de tolérer la présence sur son territoire des membres du Parti des Travailleurs du Kurdistan (PKK), considéré comme une organisation terroristes par Ankara.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала