Rocinha, la plus grosse favela de Rio de Janeiro

S'abonnerTelegram

Rocinha est la plus grosse favela de Rio de Janeiro, au Brésil. Elle est située au sud de la ville. En 2011, la police a purgé Rocinha des narcotrafiquants. Grâce à cette opération policière, cette favela qui compte plus de 70.000 habitants est aujourd'hui considérée comme «pacifiée». Ce statut permet aux guides locaux d'y organiser des circuits touristiques.

Suivez Sputnik (@sputnik_france) sur Instagram pour ne jamais manquer les meilleurs photos et vidéos sélectionnées par la rédaction. Il suffit de cliquer sur le lien, puis sur « S'abonner ».

© Sputnik . Sputnik BrésilLa favela ayant considérablement grandi, les immeubles déjà construits sont parfois haussés pour assurer de nouveaux logements. Dans la plupart des cas, la limite de leur hauteur est fixée de manière approximative, ce qui a conduit à l'effondrement de plusieurs dizaines de bâtiments.
Photo: une vue sur la favela Rocinha.
Rocinha, la plus grosse favela de Rio de Janeiro - Sputnik Afrique
1/8
La favela ayant considérablement grandi, les immeubles déjà construits sont parfois haussés pour assurer de nouveaux logements. Dans la plupart des cas, la limite de leur hauteur est fixée de manière approximative, ce qui a conduit à l'effondrement de plusieurs dizaines de bâtiments.
Photo: une vue sur la favela Rocinha.
© Sputnik . Sputnik BrésilLes autorités locales encouragent toute activité (légale) des habitants des favelas afin de les réintégrer dans la vie sociale et économique de la ville. Le plus souvent, il s'agit de production de souvenirs (par exemple, à l’aide de bouts de câble Internet) ou de créations musicales (jeux de tambour, batterie, seaux...)
Photo: un groupe musical local.
Rocinha, la plus grosse favela de Rio de Janeiro - Sputnik Afrique
2/8
Les autorités locales encouragent toute activité (légale) des habitants des favelas afin de les réintégrer dans la vie sociale et économique de la ville. Le plus souvent, il s'agit de production de souvenirs (par exemple, à l’aide de bouts de câble Internet) ou de créations musicales (jeux de tambour, batterie, seaux...)
Photo: un groupe musical local.
© Sputnik . Sputnik BrésilLe câblage n’est pas protégé, ce qui provoque certains problèmes quand il pleut. Il existe des compteurs électriques, mais ils ne sont pas nombreux. Parfois, des quartiers entiers n’ont qu’un seul compteur. Cependant, il y a assez d’énergie pour chacun de 70.000 habitants de la favela.
Photo: le câblage dans Rocinha.
Rocinha, la plus grosse favela de Rio de Janeiro - Sputnik Afrique
3/8
Le câblage n’est pas protégé, ce qui provoque certains problèmes quand il pleut. Il existe des compteurs électriques, mais ils ne sont pas nombreux. Parfois, des quartiers entiers n’ont qu’un seul compteur. Cependant, il y a assez d’énergie pour chacun de 70.000 habitants de la favela.
Photo: le câblage dans Rocinha.
© Sputnik . Sputnik BrésilParadoxalement, Rocinha n’est pas situé à proximité d’autres favelas de Rio de Janeiro, mais de l’un des plus prestigieux quartiers de la ville, São Conrado. Les deux quartiers sont séparés par une grande route. En outre, il est possible de louer un appartement dans la favela et profiter de la même vue que les habitants du quartier voisin.
Photo: une vue sur le quartier São Conrado.
Rocinha, la plus grosse favela de Rio de Janeiro - Sputnik Afrique
4/8
Paradoxalement, Rocinha n’est pas situé à proximité d’autres favelas de Rio de Janeiro, mais de l’un des plus prestigieux quartiers de la ville, São Conrado. Les deux quartiers sont séparés par une grande route. En outre, il est possible de louer un appartement dans la favela et profiter de la même vue que les habitants du quartier voisin.
Photo: une vue sur le quartier São Conrado.
© SputnikCertains bénévoles visitent la favela pour aider à augmenter le niveau de vie de ses habitants. Parfois, ce sont des peintres qui, grâce à leurs graffitis, apportent littéralement des couleurs vives dans le quotidien de la favela.
Photo: un graffiti dans la favela Rocinha.
Rocinha, la plus grosse favela de Rio de Janeiro - Sputnik Afrique
5/8
Certains bénévoles visitent la favela pour aider à augmenter le niveau de vie de ses habitants. Parfois, ce sont des peintres qui, grâce à leurs graffitis, apportent littéralement des couleurs vives dans le quotidien de la favela.
Photo: un graffiti dans la favela Rocinha.
© Sputnik . Sputnik BrésilL’enseignement constitue un élément principal du processus de pacification des favelas. La ville l’assure gratuitement trois fois par jour. Les enfants d’âge préscolaire font leurs études le matin, les cours de l’école primaire et secondaire sont organisés dans la journée et le soir l’école est ouverte pour les jeunes travailleurs.
Photo: une école dans la favela Rocinha.
Rocinha, la plus grosse favela de Rio de Janeiro - Sputnik Afrique
6/8
L’enseignement constitue un élément principal du processus de pacification des favelas. La ville l’assure gratuitement trois fois par jour. Les enfants d’âge préscolaire font leurs études le matin, les cours de l’école primaire et secondaire sont organisés dans la journée et le soir l’école est ouverte pour les jeunes travailleurs.
Photo: une école dans la favela Rocinha.
© Sputnik . Sputnik BrésilAu lieu d'un nom, les rues de Rocinha ont chacune leur numéro. La rue №1 est située à l'entrée de la favela, toutes les rues situées parallèlement à elle sont numérotées dans un ordre croissant. Le numéro de la rue est affiché sur quelques maisons. En raison de cette géographie compliquée, tous les colis et toutes les lettres sont abandonnés à la poste restante à l'entrée de la favela.
Photo: une maison avec un numéro.
Rocinha, la plus grosse favela de Rio de Janeiro - Sputnik Afrique
7/8
Au lieu d'un nom, les rues de Rocinha ont chacune leur numéro. La rue №1 est située à l'entrée de la favela, toutes les rues situées parallèlement à elle sont numérotées dans un ordre croissant. Le numéro de la rue est affiché sur quelques maisons. En raison de cette géographie compliquée, tous les colis et toutes les lettres sont abandonnés à la poste restante à l'entrée de la favela.
Photo: une maison avec un numéro.
© Sputnik . Sputnik BrésilRenommer les quartiers d’une favela est une autre étape de son embellissement. Ainsi, un artiste a décidé de renommer le nom du quartier «Vêtements sales» en «Vêtements heureux», ce qu’il a écrit sur l’un de ses graffitis multicolores. Malheureusement, le nouveau nom n’est pas resté.
Rocinha, la plus grosse favela de Rio de Janeiro - Sputnik Afrique
8/8
Renommer les quartiers d’une favela est une autre étape de son embellissement. Ainsi, un artiste a décidé de renommer le nom du quartier «Vêtements sales» en «Vêtements heureux», ce qu’il a écrit sur l’un de ses graffitis multicolores. Malheureusement, le nouveau nom n’est pas resté.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала