L'expertise russe confirme le recours à des armes chimiques par les djihadistes à Alep

© Sputnik . Pavel Lisitsyn / Accéder à la base multimédiaArmes chimiques, image d'illustration
Armes chimiques, image d'illustration - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
Les échantillons recueillis par les experts russes confirment que les extrémistes ont eu recours à des substances chimiques lors d’une attaque contre le quartier de Kraim-Djazmati, à Alep, a annoncé le porte-parole du ministère russe de la Défense Igor Konachenkov.

« Les échantillons recueillis par les officiers russes du Centre scientifique de défense radiologique, chimique et biologique confirment le recours par les extrémistes à la substance toxique chlore », a déclaré M. Konachenkov.

Et d’expliquer que des terroristes occupant des quartiers d’Alep employaient de plus en plus souvent du clore aussi bien contre les militaires que contre les civils. Toutefois, aucune personnalité politique française ou britannique qui manifeste sa préoccupation au sujet d’Alep ne veut remarquer l’avènement de ces crimes. « Pour être plus précis, ils préfèrent voir les coupables uniquement dans les autorités syriennes ».

Alep, Syrie - Sputnik Afrique
Attaque chimique à Alep: un mort et des dizaines de blessés parmi les civils
Et pourtant, dimanche une trentaine de militaires de la garde républicaine ont été intoxiqués lors de l’attaque chimique à Alep, a encore précisé M. Konachenkov.

Cet incident est la troisième attaque chimique lancée par des extrémistes à Alep en deux semaines, la précédente datant du 3 novembre. Alors, des projectiles contenant des gaz toxiques s’étaient abattus dans le sud-ouest de la ville. En outre, le 30 octobre, les extrémistes avaient eu recours à des armes chimiques près de l’Académie militaire d’Assad, faisant un mort et une quarantaine de blessés.

« Nous appelons l’Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC) à dépêcher le plus vite possible à Alep des représentants de la mission et ce pour effectuer un travail commun avec les experts du ministère russe de la Défense. Or, parmi ces représentants nous espérons voir avant tout des experts spécialisés dans le travail avec des substances toxiques et non des donneurs de leçons politisés », a pointé M. Konachenkov.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала