L’UE versera 30 euros par mois aux migrants se trouvant en Turquie

CC0 / martaposemuckel / Euros. Archivo.
Euros. Archivo. - Sputnik Afrique
Bruxelles et Ankara poursuivent leur coopération en matière humanitaire malgré l’aggravation de leurs relations suite au coup d’Etat échoué en Turquie.

L’Union européenne a lancé un nouveau programme qui prévoit de verser jusqu’à 30 euros par mois aux réfugiés se trouvant en Turquie.

Federica Mogherini - Sputnik Afrique
Mogherini: la Turquie n’a pas renoncé à l'accord sur les migrants
Les fonds de l’UE seront versés sur des cartes spéciales mises à la disposition des migrants. Au total, Bruxelles a alloué à сes fins près de 350 millions d’euros, annonce le journal allemand Die Welt.

Selon Christos Stylianides, commissaire européen chargé de l'aide humanitaire, les cartes doivent rendre aux migrants le « sentiment d’être normaux ». Selon lui, c’est une « réponse sans précédent » à une « crise sans précédent ».

Le programme sera réalisé avec la participation du Croissant rouge, du Programme alimentaire mondial et des fonctionnaires turcs. Son lancement est prévu en octobre prochain.

Bundeskanzlerin Angela Merkel und der türkische Präsident Recep Tayyip Erdogan - Sputnik Afrique
L'accord UE-Turquie sur les migrants ne tient qu'à un fil
En mars 2016, Bruxelles et Ankara sont parvenus à un accord visant à réduire le nombre de réfugiés entrant dans l’UE. Conformément à cet accord, à partir de 20 mars, tous les réfugiés arrivant en Grèce via la Turquie seront renvoyés sur le territoire turc. En échange, l’Union européenne s’est engagée à accueillir des réfugiés syriens et à octroyer à Ankara jusqu’à 6 milliards d’euros pour répondre aux besoins des déplacés se trouvant déjà en Turquie.

Les relations entre Ankara et l’Occident se sont aggravés suite à la tentative de coup d’Etat survenue en Turquie le 15 juillet dernier. Le président Recep Tayyip Erdogan a riposté avec des purges de grande ampleur dans de nombreux domaines, dont l’armée et l’enseignement. Par la suite, l’Europe et la Turquie ont déclaré avoir surmonté les divergences, et que ces derniers n’avaient pas influencé le travail lié au problème de migrants.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала