Piratage des serveurs du Parti démocrate: mise à jour

© Flickr / Steve RhodesPiratage des serveurs du Parti démocrate: mise à jour
Piratage des serveurs du Parti démocrate: mise à jour - Sputnik Afrique
Le piratage des serveurs du Comité national du Parti démocrate a des conséquences plus graves qu'on aurait pu le penser.

Les conséquences du piratage des serveurs du Comité national du Parti démocrate se sont révélées beaucoup plus graves qu'on aurait pu l'imaginer, rapporte le New York Times citant des sources proches de l'affaire.

Julian Assange - Sputnik Afrique
Selon Assange, Clinton accuse la Russie pour masquer un mal plus profond

D'après la source du quotidien, les hackers ont piraté une centaine de comptes courriels de fonctionnaires individuels et de départements entiers, et pas seulement du Comité national du Parti démocrate comme il a été annoncé auparavant.

On parle notamment de participants à la campagne électorale de la candidate démocrate Hillary Clinton, de ses confidents, de membres de Comités chargés de collecter les dons volontaires et de sonder les électeurs, ainsi que de l'Association des gouverneurs d'Etats du Parti démocrate.
Le quotidien indique qu'au vu de ces nouveaux développements, le FBI a décidé d'élargir l'enquête.

WikiLeaks: Clinton accusera la Russie en cas de nouveaux scandales - Sputnik Afrique
WikiLeaks: Clinton accusera la Russie en cas de nouveaux scandales

Auparavant, WikiLeaks a dévoilé 19.252 messages électroniques du Comité national du Parti démocrate des Etats-Unis. Ces courriels révèlent que, lors de la bataille des primaires, les instances dirigeantes des démocrates soutenaient ouvertement Hillary Clinton au détriment de l'autre candidat démocrate, Bernie Sanders, qui a finalement perdu.

Suite à ces révélations, la présidente du parti Debbie Wasserman Schultz a été obligée d'annoncer sa démission.
En représailles, le siège de la campagne électorale d'Hillary Clinton a reproché à Moscou le piratage de serveurs du Comité national du Parti démocrate, une démarche qui viserait à soutenir le candidat républicain Donald Trump. Le porte-parole du Kremlin a qualifié ses affirmations d'absurdes.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала