Madrid: pas d'UE pour Gibraltar sans l'Espagne

S'abonnerTelegram
Gibraltar ne peut continuer à faire partie de l'UE que grâce à l'Espagne, a déclaré le ministre espagnol des Affaires étrangères et de la coopération José Manuel Garcia-Margallo.

"Au moment où le Royaume-Uni sortira de l'UE, Gibraltar en sortira aussi. Si Gibraltar veut rester dans l'UE, il ne peut le faire qu'avec l'Espagne", a noté le ministre dans un entretien au journal espagnol ABC.

"Nous avons offert à Gibraltar une souveraineté partagée entre le Royaume-Uni et l'Espagne pendant un certain temps, après quoi la souveraineté espagnole sera restaurée", a indiqué M.Garcia-Margallo.

Selon lui, les résidents de Gibraltar pourraient conserver la citoyenneté britannique auquel celle espagnole serait ajouté.

"Nous essayons de les convaincre que plus vite ils acceptent notre offre, mieux ce sera pour nous tous", a affirmé le ministre espagnol.

Gibraltar - Sputnik Afrique
Gibraltar étudie tous les moyens de rester dans l'UE après le Brexit
Lors du référendum du 23 juin dernier, 51,9% des Britanniques ont voté pour la sortie de l'Union européenne, alors que 48,9% se sont prononcés contre, dont 95% des habitants de Gibraltar.

Juste après l'annonce des résultats du référendum britannique, le ministre espagnol des Affaires étrangères Jose Manuel Garcia-Margallo a proposé le 24 juin une souveraineté partagée entre l'Espagne et le Royaume-Uni pour lui conserver l'accès à l'UE.

En 1967 et en 2002, il y a eu deux référendums à Gibraltar, lors desquels la majorité de la population a rejeté la proposition de se joindre à l'Espagne qui avait des revendications territoriales historiques.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала