L'aviation russe reprend son élan depuis la chute de l'URSS

© Sputnik . Anton Denissov / Accéder à la base multimédiaUn Sukhoi Su-35S, chasseur multirôle ultramanœuvrable russe de génération 4++
Un Sukhoi Su-35S, chasseur multirôle ultramanœuvrable russe de génération 4++ - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
L'opération des Forces aérospatiales russes en Syrie a montré que Moscou avait rétabli son potentiel militaire après la débâcle qui a marqué la chute de l'Union soviétique.

L'aviation russe s'est longtemps laissée devancer par les armées de l'air occidentales qui possédaient des désignateurs de cibles modernes tels que le LITENING G4 ou le Lockheed Martin Sniper, écrit Dave Majumdar, analyste militaire du magazine américain The National Interest. Cependant, la Russie parvient à rattraper ce retard grâce aux progrès réalisés dans la construction de ses propres nacelles de ciblage. Il s'agit notamment de systèmes développés par le groupe militaro-industriel Rostec et le consortium aérospatial Roskosmos pour les chasseurs Su-30SM, Su-35 et MiG-29.

F-117 - Sputnik Afrique
Les troupes antiaériennes russes capables de détecter les avions "furtifs" US
"Nous avons tenu des réunions avec les concepteurs et les producteurs de ces nacelles et avons défini un calendrier des travaux. Conformément à ce document, nous testerons les premiers systèmes de ce genre avant la fin de l'année", a déclaré un responsable du ministère russe de la Défense cité par le magazine.

La Russie envisage également de mettre en service des systèmes optoélectroniques d'indentification des cibles, des lasers infrarouges et des technologies assurant la transmission de vidéos en haute définition à l'aide de modules de liaison descendante.

F-16 - Sputnik Afrique
Les pays du Golfe délaisseront-ils les F-16 US pour des chasseurs russes?
"Il ne fait aucun doute que Moscou a accéléré le développement de nouveaux systèmes de ciblage, car son opération en Syrie a montré qu'il était impossible de s'en passer dans les combats modernes", souligne Dave Majumdar.

Lorsque ces systèmes auront été développés, les avions russes égaleront en presque tous points les chasseurs américains de quatrième génération F-15, F-16 ou F/A-18, conclut l'expert.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала