Des photos des sites d'essais nucléaires de la Corée du Nord?

© AFP 2023 Ed JonesLe flag nord-coréen
Le flag nord-coréen - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
Le satellite européen Sentinel-1 a effectué des recherches radars dans une région de la Corée du Nord, censée être un site d'essais nucléaires. Selon des scientifiques allemands, on peut voir des traces d'explosions sur les photos prises par le satellite.

L'étude des scientifiques de l'Institut fédéral allemand des géosciences et des ressources naturelles (BGR) a été présentée lors de l'Assemblée générale de l'Union européenne des géosciences, rapporte BBC News

Des essais souterrains ont été effectués près du site nucléaire de Punggye-ri, situé dans la province montagneuse de Ryanggang (nord du pays). Les photos montrent que le niveau des montagnes dans une zone a baissé de sept centimètres, alors que dans une autre il a augmenté de trois centimètres.

Un réacteur nucléaire - Sputnik Afrique
Corée du Nord: activités suspectes près du réacteur à plutonium

La technologie de l'interférométrie satellitaire, utilisée par l'appareil Sentinel-1a, comprend la prise répétée de photos de la surface de la Terre et la comparaison des données reçues. Les photos présentées confirment que Pyongyang a effectué des essais nucléaires. 

Les capacités de l'appareil permettent de mener des recherches radars du même territoire tous les 12 jours. C'est pourquoi les scientifiques ne peuvent pas préciser si la déformation du site s'est produite juste après une explosion ou quelques jours plus tard. 

Les caractéristiques de l'essai effectué par Pyongyang le 6 janvier 2016 ressemblent à une explosion de 2013. Il s'agit probablement d'une bombe sale (ou bombe radiologique), et non à hydrogène, comme l'affirment les autorités nord-coréennes.

Kim Jong Un - Sputnik Afrique
La Corée du Nord essuie un revers avec l'échec d'un test de missile

D'après les estimations des scientifiques occidentaux, la puissance de l'explosion du 6 janvier a atteint 10 kilotonnes. Les essais souterrains ont été accompagnés d'un tremblement de terre d'une magnitude de 5,1. 

Le satellite Sentinel-1a est détenu par l'Agence spatiale européenne. L'Institut fédéral allemand des géosciences et des ressources naturelles (BGR) donne des consultations au gouvernement allemand en ce qui concerne l'application du Traité d'interdiction complète des essais nucléaires.


Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала