Daech expulsé d'Irak grâce aux livraisons d'armes russes

© AFP 2022 AHMAD AL-RUBAYE Members of Iraq's elite counter-terrorism service secure on December 27, 2015 the Hoz neighbourhood in central Ramadi, the capital of Iraq's Anbar province, about 110 kilometers west of Baghdad,
Members of Iraq's elite counter-terrorism service secure on December 27, 2015 the Hoz neighbourhood in central Ramadi, the capital of Iraq's Anbar province, about 110 kilometers west of Baghdad, - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
Les militaires irakiens ont réussi à déloger les terroristes de l'Etat islamique de plusieurs territoires sous leur contrôle, notamment grâce à de nouvelles livraisons d'armes russes.

"Tous les derniers succès de l'armée irakienne sont directement liés à des livraisons d'armes et de matériel militaire par Moscou. La fourniture accélérée de matériel, ordonnée par le président russe Vladimir Poutine, est arrivée à un moment des plus difficiles pour l'Irak. Il s'agit avant tout d'avions d'attaque au sol et de matériel destiné aux besoins des armées de terre, a fait savoir le vice-premier ministre russe Dmitri Rogozine dans une interview accordée au journal russe Kommersant.

Un dispositif de protection contre les armes chimiques - Sputnik Afrique
Daech utilise des armes chimiques en Irak
La semaine dernière, M.Rogozine s'est rendu en Irak pour une visite de deux jours au sein d'une délégation russe composée d'une centaine de hauts fonctionnaires et de représentant de diverses sociétés russes. Jeudi, une commission russo-irakienne réunie à Bagdad pour la première fois depuis 2008 a mené à l'élaboration d'une feuille de route de coopération bilatérale. Entre autres, selon le vice premier-ministre, les parties sont tombées d'accord pour intensifier leur coopération dans plusieurs domaines.

l'armée irakienne - Sputnik Afrique
L'Irak utilisera de nouvelles armes pour reprendre Mossoul à Daech
Dmitri Rogozine a souligné que le commandement ne prévoyait toutefois aucune opération des forces armées russes en Irak.

"On n'en a même pas parlé. Ils (les Irakiens) ne veulent qu'une chose: qu'on ne les empêche pas de se battre.  Et nous, au contraire, on les aide avec nos armes, ce que le ministre irakien des affaires étrangères Ibrahim al-Jafari a à plusieurs reprises mis en valeur", a indiqué le vice-premier ministre.

L'Irak, de concert avec la Syrie, est le théâtre d'affrontements militaires majeurs contre l'Etat islamique et d'autres organisations terroristes.


Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала