Des analystes américains louent l’opération aérienne russe en Syrie

© Sputnik . Dmitrij Vinogradov / Accéder à la base multimédiaMilitaire russe en Syrie
Militaire russe en Syrie - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
Des représentants du gouvernement américain et des analystes militaires du Pentagone, interrogés par l’agence Reuters, estiment que la campagne des Forces aériennes russes en Syrie s’est soldée par un succès avec des dépenses budgétaires minimes.

Стратегический бомбардировщик-ракетоносец Ту-95 ВКС России выпускает крылатую ракету Х-555 по объекту ИГ в Сирии - Sputnik Afrique
La Russie prévoit de moderniser ses missiles de croisière pour l'opération en Syrie
Un haut fonctionnaire affilié à la Maison Blanche et qui souhaite garder l'anonymat, a relevé que grâce à la campagne aérienne menée par la Russie, la stabilité du régime du président syrien Bachar al-Assad était sans aucun doute "plus assurée que jamais".

Selon les analystes du Pentagone, le Kremlin est parvenu à atteindre tous ses objectifs sans avoir porté de coup dur au budget de l'État.

Le montant de l'opération aérienne russe en Syrie, poursuivent-ils, s'élève à un ou deux millions de dollars par an tout au plus, ce qui constitue une somme bien modique, étant donné que les dépenses en question sont entièrement couvertes par le budget militaire.

"Avec l'appui de l'aviation russe, les forces syriennes gouvernementales, au même titre que les troupes d'opposition patriotique, continuent de mener des offensives contre les bandes armées islamistes, et ceci sur divers fronts. Les plus grands succès sont obtenus dans les provinces d'Alep, de Lattaquié et dans les alentours de Damas", avait auparavant indiqué le chef du Centre de commandement opérationnel de l'État-major de l'armée russe, Sergueï Roudskoï.

Tour Eiffel - Sputnik Afrique
Les Français approuvent l’opération menée par la Russie en Syrie
Depuis le 30 septembre, la Russie effectue des frappes aériennes contre le groupe terroriste État islamique (EI, ou Daech) en Syrie, à la demande du président syrien Bachar el-Assad. L'aviation des États-Unis et de leurs alliés bombarde les positions de Daech en Syrie depuis septembre 2014, et ce sans avoir reçu l'aval du Conseil de sécurité de l'Onu ou du gouvernement syrien.

Selon l'Onu, la guerre en Syrie qui dure depuis quatre ans a fait plus de 220.000 morts et 12,2 millions de gens ont besoin d'assistance humanitaire dans le pays. Les unités gouvernementales luttent contre de différents groupes terroristes dont les plus actifs sont Daech et Front al-Nosra.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала