Gazprom vend du gaz pour la première fois aux enchères

© Sputnik . Ilya Pitalev / Accéder à la base multimédiaGazprom
Gazprom - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
Le géant gazier russe Gazprom a commencé lundi à vendre aux enchères du gaz à l'Europe. Les acheteurs sont plutôt passifs vu un prix élevé des enchères.

Ces enchères, qui dureront jusqu'au 10 septembre, portent sur 3,2 milliards de m3 (l'équivalent de la consommation de pays comme la Suisse ou le Danemark, note le groupe russe dans son communiqué) qui seront destinés aux pays du nord de l'Europe, pendant une période de 6 mois à partir du 1er octobre.

La première session d'enchères s'est terminée sans aucune transaction à cause du prix élevé des lots. Le service de presse de Gazprom export n'a fait aucun commentaire sur cette première journée.

Gazoduc - Sputnik Afrique
Nord Stream 2: l’Ukraine pourra perdre le transit gazier
L'opération sera considérée comme un succès si le prix atteint grâce aux enchères « excède le prix moyen du portefeuille de Gazprom », a souligné Alexandre Medvedev, qui dirige la filiale export du groupe.
39 sociétés ont été qualifiées pour participer à ces enchères, parmi lesquels Vitol, Goldman Sachs, Glencore ou encore Novatek Gas & Power. Selon les analystes, le marché n'est toutefois pas très tendu en ce moment, soutenu par des arrivées de GNL bon marché.

Eni - Sputnik Afrique
Gaz en Méditerranée: Gazprom et Eni renforcent leur coopération
Le haut responsable n'a fait aucun commentaire quant au prix minimal des enchères, mais a précisé qu'il était supérieur aux tarifs des contrats à long terme pour la livraison du gaz à l'Europe. Sachant que Gazprom demandait à ses acheteurs en moyenne 251 dollars pour mille mètres cubes au deuxième trimestre 2015. Lundi, les contrats à terme fixe sur les plateformes commerciales européennes pour l'hiver 2015-2016 étaient proposés à hauteur de 230 dollars les mille mètres cubes.
Une source de la compagnie RWE a annoncé qu'elle n'avait pas acquis le gaz à la session des enchères d'aujourd'hui à cause du prix. Selon cette source, les règles des enchères ne prévoient pas la possibilité de diminuer le tarif. "De telles requêtes sont rejetées", témoigne-t-elle.

Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала