Les squelettes de victimes de l’Inquisition découverts au Portugal

© Sputnik . Artem Kreminski / Accéder à la base multimédiaFouilles archéologiques
Fouilles archéologiques - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
Une douzaine de squelettes humains ont été retrouvés dans la décharge de l’ancien Tribunal de l’Inquisition, rapporte le Journal de l'archéologie anthropologique.

Mis au jour lors d'une fouille de routine dans la cour du Tribunal de l'Inquisition de Lisbonne datant des XVIe-XVIIe siècles, les squelettes appartiendraient à des victimes d'origine juive, écrit le Journal.

"Comme les sédiments entourant les squelettes sont indiscernables de la couche de déchets dans lesquels ils sont placés, tout laisse supposer que les corps des neuf femmes et trois hommes ont simplement été jetés aux ordures, sans aucun rite funéraire", font remarquer les archéologues.

La décharge d'ordures du Tribunal de l'Inquisition a été utilisée approximativement entre 1568 et 1634. Les fouilles s'effectuent dans la cour depuis 2007, cependant les archéologues n'ont étudié que 12% du terrain.

Les fouilles archéologiques - Sputnik Afrique
Mexique: découverte d’un mur de crânes humains

L'Inquisition portugaise a débuté en 1536. Les juifs étaient fréquemment accusés de continuer à pratiquer illégalement leur foi en secret. Des centaines d'entre eux ont été brûlés vifs et d'autres ont succombé aux conditions inhumaines régnant dans les prisons de l'Inquisition.

L'Inquisition portugaise a pris fin en 1778. Elle fut abolie par la constitution libérale de 1822.

 

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала