Une agence américaine prépare des OGM pour "terraformer" Mars

© Flickr / European Southern ObservatoryThe red planet Mars
The red planet Mars - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
L'Agence américaine pour les projets de recherche avancée de défense (DARPA) prépare des organismes génétiquement modifiés afin de terraformer Mars - le transformer en une planète plus appropriée à la vie et ressemblant davantage à la Terre, écrit lundi le média Lenta.ru.

DARPA a l'intention de réchauffer et d'enrichir l'atmosphère de Mars. À cet effet, il est prévu de planter et de cultiver sur cette planète des plantes, des bactéries et des algues capables de faire de la photosynthèse. De plus, pour ne pas forcer les futurs colons à rester enfermés dans les bases, il faut également transformer considérablement le climat et le relief de Mars.

Cladosporium sp conidia - Sputnik Afrique
Les vrais extraterrestres
Dans le but d'accélérer ce processus, DARPA conçoit des outils de modification génétique de divers organismes (et pas uniquement de la levure de bière et des bactéries intestinales avec lesquelles on travaille en biologie synthétique).

L'agence a déjà élaboré le programme DTA Gview, qualifié de "Google Maps des génomes" par Alicia Jackson, directrice adjointe du nouveau département des technologies biologiques de DARPA. En sélectionnant un organisme se trouvant dans cette base de données, les chercheurs peuvent immédiatement obtenir la liste des gènes connus et des endroits où ils se trouvent dans le génome.

Hf-crystal bar - Sputnik Afrique
La bombe surpuissante que les USA ont manqué de fabriquer
L'agence souhaite trouver et sélectionner les meilleurs gènes de tout organisme, puis les introduire dans d'autres formes de vie. De telles expériences seront d'abord menées avec des bactéries et d'autres organismes, et par la suite avec des organismes multicellulaires.

DARPA compte utiliser les organismes obtenus pour peupler les territoires touchés par des catastrophes naturelles ou anthropiques. En se multipliant dans des conditions extrêmes et en faisant de la photosynthèse, les nouveaux organismes rétabliront le paysage détruit, explique Alicia Jackson. L'expérience réussie d'une telle reconstruction permettrait à terme de réaliser un premier pas vers la terraformation de Mars.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала