Traitement des prisonniers: le Conseil de l'Europe hausse le ton contre Kiev

© East News BRENNAN LINSLEYIn this photo, reviewed by the US Military, aleg shackles pictured on the floor at Camp 6 detention center, at the US Naval Base, in Guantanamo Bay, Cuba
In this photo, reviewed by the US Military, aleg shackles pictured on the floor at Camp 6 detention center, at the US Naval Base, in Guantanamo Bay, Cuba - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
Le Conseil de l'Europe a menacé de sanctionner le Service ukrainien de sécurité et les forces armées du pays pour les traitements inhumains et dégradants infligés à l'encontre des rebelles faits prisonniers dans le Donbass.

Le Comité du Conseil de l'Europe pour la prévention de la torture et des peines ou traitements inhumains ou dégradants (CPT) a publié mercredi un rapport dans lequel il menace de sanctionner le Service ukrainien de sécurité (SBU) en cas de mauvais traitements infligés aux prisonniers de guerre, rapporte le site d'information Korrespondent.net.  

Le document formule une série de recommandations à l'intention des autorités ukrainiennes.  

"Le CPT recommande aux autorités ukrainiennes de faire clairement comprendre aux officiers du SBU et au personnel militaire que toute forme de mauvais traitement appliqué à l'égard des personnes privées de liberté ne sera pas acceptée et sera punie en conséquence", lit-on dans le rapport. 

Заключенный. Архивное фото - Sputnik Afrique
Ukraine: la "chasse aux sorcières" est lancée
Le CPT souligne avoir reçu des plaintes pour mauvais traitements infligés par le SBU et l'armée ukrainienne aux insurgés faits prisonniers dans le Donbass. Ces plaintes concernent notamment la tendance à mettre des sacs sur la tête des prisonniers pour leur couvrir la vue lors du transport vers leur lieu de détention et à enfermer les captifs dans des locaux des unités militaires sans les autoriser à communiquer pendant plusieurs jours.  

En janvier dernier, le Comité du Conseil de l'Europe pour la prévention de la torture a déjà publié un rapport similaire dans lequel il a constaté des cas d'utilisation disproportionnée de la force par les agents du Service ukrainien de sécurité lors de "l'opération spéciale" menée dans l'est du pays.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала