Un monument à Snowden érigé à New York

© REUTERS / Aymann Ismail/ANIMALNewYork/Handout via ReutersA large molded bust of Edward Snowden is pictured in Fort Greene Park at the Brooklyn borough of New York in this April 6, 2015
A large molded bust of Edward Snowden is pictured in Fort Greene Park at the Brooklyn borough of New York in this April 6, 2015 - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
Un buste d'Edward Snowden, ex-consultant des services secrets US, a été illégalement installé sur une colonne commémorant des Américains morts pendant la Guerre d'indépendance des Etats-Unis.

Un groupe d'artistes américains a érigé lundi matin un monument à l'ex-agent de la NSA Edward Snowden, célèbre pour avoir divulgué des informations confidentielles sur le cyber-espionnage pratiqué par les Etats-Unis, dans le parc de Fort Greene, à New York, rapporte l'édition Animal New York.

Haut de 1,2 mètre, le buste en plâtre d'Edward Snowden a été installé au sommet d'une des quatre colonnes du Prison Ship Martyrs' Monument en l'honneur des Américains morts en captivité sur des bateaux britanniques durant la Guerre d'indépendance des Etats-Unis (1775-1783). 

Les artistes anonymes ont expliqué au site Animal New York qu'ils avaient "mis à jour le monument aux combattants de la Guerre d'indépendance pour attirer l'attention à ceux qui sacrifient leur sécurité personnelle dans la lutte contre les tyrannies d'aujourd'hui. Ce serait déshonorer ceux qui reposent ici que de ne pas glorifier ceux qui défendent les idéaux pour lesquels ces révolutionnaires ont lutté. Edward Snowden a notamment révélé l'existence des programmes de surveillance de la NSA violant le 4e Amendement".

Les employés du parc ont recouvert lundi le monument et l'inscription "Snowden" qui figurait au pied de la colonne, d'une bâche en plastique bleue, avant de l'emporter dans l'après-midi.

En juin 2013, l'informaticien Edward Snowden a révélé à deux quotidiens, le Guardian et le Washington Post, l'existence d'un programme informatique secret baptisé PRISM, permettant aux Etats-Unis de surveiller des échanges par mail, messageries instantanées, téléphone et réseaux sociaux des utilisateurs aux Etats-Unis et ailleurs dans le monde. Depuis ses révélations, M.Snowden est recherché par la justice américaine. En août 2013, il a obtenu l'asile temporaire en Russie.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала