Crash A320: une action volontaire du copilote confirmée

© REUTERS / French Interior Ministry/DICOM/Y. MalenferRescue workers and investigators, seen in this picture made available to the media by the French Interior Ministry April 1, 2015, work near debris from wreckage at the crash site of a Germanwings Airbus A320, near Seyne-les-Alpes
Rescue workers and investigators, seen in this picture made available to the media by the French Interior Ministry April 1, 2015, work near debris from wreckage at the crash site of a Germanwings Airbus A320, near Seyne-les-Alpes - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
Le Bureau d'enquêtes et d'Analyses (BEA) a informé que la deuxième boîte noire confirme une action volontaire du copilote, Andreas Lubitz, dans le crash de l'A320.

"Une première lecture fait apparaître que le pilote présent dans le cockpit a utilisé le pilote automatique pour engager l'avion en descente vers une altitude de 100 ft (pieds, soit environ 30 mètres), puis, à plusieurs reprises au cours de la descente, le pilote a modifié le réglage du pilote automatique pour augmenter la vitesse de l'avion en descente", indique le BEA dans un communiqué.

Le BEA n'apporte pas d'éléments supplémentaires mais précise que ses travaux continuent pour établir le déroulement factuel précis du vol.

Crash de l’A320: sur les lieux du crash - Sputnik Afrique
Crash de l’A320: sur les lieux du crash
L'enregistrement des paramètres de vol a été retrouvé jeudi dans une ravine, sur les lieux du crash.

La première boîte noire, analysée au lendemain de l'accident, malgré son état "très abîmé", avait permis d'entendre les conversations et les sons, enregistrés à l'intérieur du cockpit tout au long du vol.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала