Près de 1.400 jihadistes parmi les Français (Valls)

S'abonnerTelegram
Près de 1.400 Français seraient liés à des organisations jihadistes, a déclaré vendredi le premier ministre français Manuel Valls à la chaîne de télévision TF1.

Près de 1.400 Français seraient liés à des organisations jihadistes, a déclaré vendredi le premier ministre français Manuel Valls à la chaîne de télévision TF1.

Selon le premier ministre, des "centaines d'individus partent en Syrie ou en Irak" où ils sont "formés au terrorisme" et d’où certains "reviennent" et auxquels les pouvoirs publics font face par des interpellations, des incarcérations. "1.200 à 1.400 personnes sont dans ce cas, beaucoup sont aujourd'hui en prison", a indiqué M.Valls.

Selon des experts français, il faut au moins cinq agents pour surveiller un suspect et il en faut une vingtaine pour assurer un contrôle 24 heures sur 24, ce qui s'avère impossible.

La France fait face à une série d'attaques terroristes depuis mercredi matin où deux djihadistes français, les frères Saïd et Chérif Kouachi, ont fait irruption dans la rédaction de l'hebdomadaire satirique parisien Charlie Hebdo, située dans le 11e arrondissement de la capitale, tuant 12 personnes dont 2 policiers. Vendredi, les deux frères ont été tués dans l'assaut des forces de sécurité dans une imprimerie de Dammartin-en-Goële (Seine-et-Marne) où ils retenaient une personne.

Jeudi matin, un autre djihadiste armé, Amedy Coulibaly, a tué une policière à Montrouge (Hauts-de-Seine). Un jour plus tard, il s'est retranché avec une vingtaine d'otages dans un supermarché casher à Paris.  Il a été abattu par la police lors d'un assaut. Quatre otages ont péri. Les autorités ont confirmé qu'Amedy Coulibaly connaissait les frères Saïd et Chérif Kouachi.

Tous les trois hommes appartenaient à la même filière islamiste dite des Buttes et opérant dans le nord-est de la capitale française.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала