L'Ukraine abroge la fête du Défenseur de la Patrie

S'abonnerTelegram
Le président ukrainien Piotr Porochenko a abrogé lundi par décret la fête du Défenseur de la Patrie, célébrée le 23 février dans plusieurs pays de l'ex-URSS, et institué la fête du Défenseur de l'Ukraine qui sera célébrée le 14 octobre.

Le président ukrainien Piotr Porochenko a abrogé lundi par décret la fête du Défenseur de la Patrie, célébrée le 23 février dans plusieurs pays de l'ex-URSS, et institué la fête du Défenseur de l'Ukraine qui sera célébrée le 14 octobre.

"La fête des forces armées d'un autre pays ne sera plus célébrée en Ukraine", a déclaré mardi M.Porochenko devant le parlement.

"J'ordonne de célébrer la Journée du Défenseur de l'Ukraine le 14 octobre pour rendre hommage au courage et à l'héroïsme des défenseurs de l'indépendance et de l'intégrité territoriale de l'Ukraine, aux traditions militaires et aux victoires du peuple ukrainien, pour contribuer au renforcement du patriotisme dans la société ukrainienne", a indiqué M.Porochenko dans son décret.

Le 14 octobre est la fête des cosaques ukrainiens, mais aussi un anniversaire de la création de l'Armée insurrectionnelle ukrainienne (UPA) de Stepan Bandera. Les nationalistes du pays demandent de proclamer ce jour fête nationale depuis plusieurs années.

La fête du 23 février, Jour du défenseur de la Patrie, commémore les premières victoires de l'Armée rouge en 1918 sur le front allemand. C'est un jour férié observé en Biélorussie, au Kirghizistan, en Russie, au Tadjikistan et dans d'autres pays issus de l'URSS. A l'époque soviétique, cette fête s'appelait Jour de l'armée et de la marine de l'Union soviétique.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала