Russie: l'afflux des citoyens ukrainiens se poursuit (migrations)

© Sputnik . Sergei Kuznetsov / Accéder à la base multimédiaRussie: l'afflux des citoyens ukrainiens se poursuit (migrations)
Russie: l'afflux des citoyens ukrainiens se poursuit (migrations) - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
Quotidiennement, entre 5.000 et 6.000 citoyens ukrainiens sollicitent un permis de séjour permanent en Fédération de Russie, a annoncé mardi aux journalistes le directeur adjoint du Service fédéral des migrations de Russie (FMS) Anatoli Kouznetsov.

Quotidiennement, entre 5.000 et 6.000 citoyens ukrainiens sollicitent un permis de séjour permanent en Fédération de Russie, a annoncé mardi aux journalistes le directeur adjoint du Service fédéral des migrations de Russie (FMS) Anatoli Kouznetsov.  

"[Les Ukrainiens] sont en tête de la liste des citoyens de la Communauté des Etats indépendants (CEI) en terme d'entrées en Russie. En outre, une hausse du nombre d'Ukrainiens demandeurs d'asile a également été constatée", a indiqué le responsable avant de souligner que journellement entre 5.000 et 6.000 citoyens ukrainiens demandaient une autorisation de séjour permanente sur le sol russe. 

Début mai, une responsable du FMS a fait savoir que près de 675.000 citoyens ukrainiens étaient entrés sur le territoire de la Russie depuis le début de l'année, dont 143.000 avaient demandé l'asile.  

Le 22 février dernier, après plusieurs mois de protestation des militants pro-européens, l'Ukraine a connu un changement de pouvoir revêtant tous les signes d'un coup d'Etat. Refusant de reconnaître les nouvelles autorités, les régions de l'est et du sud de l'Ukraine se sont soulevées, exigeant la fédéralisation de l'Ukraine. Afin de réprimer la protestation, Kiev a lancé une opération militaire spéciale dans le sud-est du pays. Les affrontements entre les troupes gouvernementales et les brigades populaires ont fait de nombreuses victimes des deux côtés.  

L'élection présidentielle et des élections municipales se sont tenues dimanche en Ukraine, en pleine crise politique et alors que continuait l'opération militaire des autorités de Kiev dans l'est du pays, qui fait toujours des victimes civiles. Après dépouillement de 94,1% des bulletins, le milliardaire Porochenko était crédité de 55,45% des suffrages. D'après les experts russes, la tenue du scrutin dans les circonstances actuelles n'est pas pleinement conforme aux standards démocratiques. 

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала