La Russie pousse l'Otan à la considérer comme un adversaire (Vershbow)

© RIA Novosti . Alexander Utkin / Accéder à la base multimédiaLe secrétaire général adjoint de l'Alliance atlantique Alexander Vershbow
Le secrétaire général adjoint de l'Alliance atlantique Alexander Vershbow - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
La politique menée par la Russie face à la crise en Ukraine pousse l'Otan à la considérer comme un adversaire et non comme un partenaire, a déclaré jeudi soir le secrétaire général adjoint de l'Alliance atlantique Alexander Vershbow.

La politique menée par la Russie face à la crise en Ukraine pousse l'Otan à la considérer comme un adversaire et non comme un partenaire, a déclaré jeudi soir le secrétaire général adjoint de l'Alliance atlantique Alexander Vershbow.

"De toute évidence, la Russie considère l'Otan comme son ennemi, et de ce fait nous devons cesser de considérer la Russie comme un partenaire, mais plutôt comme un adversaire", a indiqué M.Vershbow intervenant devant les journalistes à Washington.

Selon lui, la position adoptée par Moscou à l'égard de la crise ukrainienne a exercé une influence cruciale sur les relations entre la Russie et l'Otan.

La coopération entre la Russie et l'Alliance atlantique a été suspendue à l'initiative de cette dernière sur fond de situation entourant de l'Ukraine. Cependant, les parties maintiennent toujours des contacts au sein du Conseil Russie-Otan au niveau des ambassadeurs et à un niveau plus élevé.

Auparavant, le vice-ministre russe de la Défense Anatoli Antonov a estimé que la Russie et l'Otan n'étaient pas parvenues à construire un partenariat basé sur l'égalité et mutuellement bénéfique.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала