Gaz: Moscou pourrait suspendre les livraisons à l'Ukraine faute de paiements

S'abonnerTelegram
L'Ukraine a de facto cessé de payer pour le gaz russe, ce qui entraîne un risque suspension des livraisons de ce combustible, a annoncé vendredi aux journalistes Alexeï Miller, PDG du conglomérat public russe Gazprom.

L'Ukraine a de facto cessé de payer pour le gaz russe, ce qui entraîne un risque suspension des livraisons de ce combustible, a annoncé vendredi aux journalistes Alexeï Miller, PDG du conglomérat public russe Gazprom.

Selon lui, la dette ukrainienne a atteint en février 1,89 milliard de dollars.

"Cela signifie de facto que l'Ukraine a cessé de payer pour le gaz, ce qui est entièrement contraire aux dispositions du contrat et à la pratique commerciale internationale. Nous avons pour notre part toujours respecté et continuerons à respecter nos engagements contractuels. Mais nous ne pouvons pas fournir le gaz gratuitement. Soit l'Ukraine règle sa dette, soit nous risquons de revenir à la situation du début de 2009. Nous informerons le gouvernement russe de l'évolution des événements", a déclaré M. Miller.

Suite à des arriérés de paiement ukrainiens et à l'absence de contrat pour 2009, un bras de fer entre Moscou et Kiev s'était engagé fin 2008 - début janvier 2009 autour du gaz, plongeant plusieurs pays d'Europe dans la pénurie. La crise a été résorbée après la signature d'accords gaziers entre Vladimir Poutine et Ioulia Timochenko, accords régulièrement critiqués par les autorités ukrainiennes.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала