Syrie: la plupart des dirigeants du G20 hostiles à une intervention

© Sputnik . Andrei Stenin / Accéder à la base multimédiaSyrie: la plupart des dirigeants du G20 hostiles à une intervention
Syrie: la plupart des dirigeants du G20 hostiles à une intervention - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
La plupart des chefs d'Etat du G20 réunis à Saint-Pétersbourg sont hostiles à une intervention militaire en Syrie, a annoncé à Strelna, une banlieue de Saint-Pétersbourg, le chef de l'administration présidentielle russe Sergueï Ivanov.

La plupart des chefs d'Etat du G20 réunis à Saint-Pétersbourg sont hostiles à une intervention militaire en Syrie, a annoncé jeudi à Strelna, une banlieue de Saint-Pétersbourg, le chef de l'administration présidentielle russe Sergueï Ivanov.

"La plupart d'entre eux se prononcent pour un règlement du problème syrien par la voie pacifique", a indiqué M.Ivanov devant les journalistes qui couvrent le sommet du G20.

Selon lui, le sommet du G20 de Saint-Pétersbourg est une bonne occasion d'examiner la situation en Syrie. 

La situation en Syrie s'est aggravée le 21 août, date à laquelle certains médias hostiles au président Bachar el-Assad ont fait état de l'attaque chimique lancée par les troupes gouvernementales dans une banlieue de Damas. Selon les rebelles, cette attaque présumée pourrait avoir fait 1.300 morts. Des pays occidentaux, dont les Etats-Unis et la France, ont profité de cette information non confirmée pour appeler ouvertement à une intervention militaire en Syrie sans l'aval du Conseil de sécurité de l'Onu.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала