Sommet UE-Afrique: le président zimbabwéen invité malgré les protestations de certains pays européens

S'abonnerTelegram
BRUXELLES, 30 octobre - RIA Novosti. Le Portugal, qui assure la présidence tournante de l'Union européenne, a décidé d'inviter le président zimbabwéen Robert Mugabe au sommet UE-Afrique (prévu pour les 8 et 9 décembre prochains à Lisbonne) malgré les protestations de certains membres de l'Union, rapportent mardi les médias européens.

"Tout le monde recevra les mêmes invitations", écrivent les médias, citant le secrétaire d'Etat portugais adjoint aux Affaires étrangères et à la Coopération Joao Gomes Cravinho. Selon lui, les invitations au sommet seront envoyées aux leaders africains dans les jours à venir.

La semaine dernière, le premier ministre britannique Gordon Brown avait déclaré que le Royaume-Uni ne participerait pas au sommet si M. Mugabe, critiqué par les autorités britanniques pour les violations des droits de l'homme au Zimbabwe, se rendait à Lisbonne.

L'Union européenne a décrété des sanctions contre le président Mugabe et les autres fonctionnaires zimbabwéens haut placés après les élections de 2002 pendant lesquelles les observateurs ont constaté de multiples fraudes et violations.

Ces derniers temps, les relations entre le Zimbabwe et la communauté internationale se sont aggravées après les tentatives de M. Mugabe de renforcer son régime autoritaire sur fond de crise économique dans le pays.

Selon les commentateurs politiques, l'arrivée de M. Mugabe à Lisbonne constituerait une violation de l'interdiction d'entrée dans l'UE décrétée à l'encontre des dirigeants zimbabwéens avec, à leur tête, le président du pays.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала