Négociations Iran-AIEA: Téhéran compte régler les questions des centrifugeuses à gaz

S'abonnerTelegram
L'Iran compte régler le problème des centrifugeuses à gaz pour l'enrichissement d'uranium au cours des négociations avec l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), a déclaré mardi au parlement iranien le secrétaire adjoint du Conseil suprême de sécurité nationale de l'Iran Jawad Waidi.
TEHERAN, 30 octobre - RIA Novosti. L'Iran compte régler le problème des centrifugeuses à gaz pour l'enrichissement d'uranium au cours des négociations avec l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), a déclaré mardi au parlement iranien le secrétaire adjoint du Conseil suprême de sécurité nationale de l'Iran Jawad Waidi.

"M.Waidi a annoncé que l'Iran avait adopté une approche transparente en fournissant des données exhaustives sur les centrifugeuses P-1 et P-2", a annoncé Kazem Jalali, porte-parole de la commission parlementaire pour la sécurité nationale et la politique extérieure.

"Le secrétaire adjoint du Conseil suprême de sécurité nationale de l'Iran s'est félicité du déroulement des négociations avec l'AIEA avant d'espérer que le dossier sur les centrifugeuses serait clos au cours des négociations qui se déroulent actuellement à Téhéran", a noté le parlementaire.

Le directeur général adjoint de l'AIEA Olli Heinonen et le secrétaire adjoint du Conseil suprême de sécurité nationale de l'Iran Jawad Waidi mènent des négociations à Téhéran sur la création et l'exploitation des centrifugeuses à gaz pour l'enrichissement d'uranium P-1 et P-2 en Iran. Les entretiens dureront jusqu'à mercredi prochain.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала