Le GAFI invite l'Iran à mettre au point son système de lutte contre le blanchiment d'argent

S'abonnerTelegram
MOSCOU, 30 octobre - RIA Novosti. Le Groupe d'action financière internationale contre le blanchiment d'argent (GAFI) a invité l'Iran à éliminer les défauts de son système de lutte contre le blanchiment des revenus illicites et le financement du terrorisme, selon un communiqué publié mardi sur le site du Service fédéral russe de suivi financier (Rosfinmonitoring).

"Le Groupe d'action financière internationale contre le blanchiment d'argent (GAFI) est préoccupé par l'absence de régime multiforme de lutte conte le blanchiment de fonds et le financement du terrorisme en République islamique d'Iran et estime que ce défaut constitue un sérieux facteur de vulnérabilité pour le système financier international", indique le communiqué.

Le GAFI appelle l'Iran à combler d'urgence les lacunes en matière de lutte contre le blanchiment des revenus illicites et le financement du terrorisme, y compris celles qui ont été signalées en 2006 par le Fonds monétaire international.

Les pays membres du GAFI sont tenus de notifier à leurs institutions financières les risques liés aux défauts constatés dans le régime iranien de lutte contre le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme, dit le communiqué de Rosfinmonitoring.

Le GAFI espère également engager une coopération avec la République islamique en vue d'éliminer les insuffisances susmentionnées.

Le Groupe d'action financière internationale contre le blanchiment d'argent a été fondé à l'initiative du président français, lors du sommet de l'Arche à Paris en juillet 1989, par les sept pays les plus industrialisés du monde (Etats-Unis, Japon, Allemagne, Grande-Bretagne, France, Italie et Canada) et la Commission européenne. Organisation intergouvernementale, le GAFI exerce ses activités auprès de l'Organisation de coopération et de développement économique (OCDE).

Le GAFI émet des recommandations ayant pour but de prévenir et de combattre les abus financiers aux niveaux national et international. En outre, il effectue un suivi dans le domaine financier et apprécie les efforts appliqués par les Etats en vue de réprimer les infractions financières. Le groupe est également chargé de contrecarrer le financement du terrorisme.

Le GAFI réunit 32 Etats et 2 organisations internationales (Commission européenne et Conseil de coopération du Golfe). La Russie est membre à part entière du groupe depuis 2003.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала